VW Fun Cup : Stéphane Perrin reste leader après Lédenon

Ecrit par Nicolas Goisque Le 3 octobre 2017 à 14:17

 

Le championnat de France VW Fun Cupavait rendez-vous ce weekend sur le circuit Gardois de Ledenon pour la sixième manche du championnat 2017. Deux manches restaient à disputer et le Dijonnais Stéphane Perrin, en compagnie de ses coéquipiers Martin Leburton Raphael Agullo Ponce étaient toujours en lice pour le titre. Trois semaines après leur victoire au Castellet, c’est en leader du championnat qu’ils arrivaient en terre gardoise. Ils en repartent avec une victoire et une seconde place, restant ainsi leader au général. Communiqué SP Consulting

 

Avant ce rendez-vous, Ils étaient 5 équipages à pouvoir encore prétendre à la couronne nationale. L’objectif de l’équipage Ac Motorsport était de rester sur le podium et de maintenir son avance de 13 points au championnat. Cette manche était donc comptablement très importante pour le trio . Au programme du weekend  2 courses de 3h30 chacune, avec pas moins de 55 voitures engagées sur ce tracé vallonné et étroit, les courses s’annonçaient animées.
Les essais débutaient sur une piste sèche et sous un ciel très menaçant. , c’est Martin qui signait le chrono de référence de la 888 et terminait cette séance à la 2ème place avant la pluie
.

Stephane Perrin et ses coéquipiers ont arraché une prometteuse seconde place lors de la première course © SP Consulting

Course 1 : seconde place acquise dans le dernier tour.
Dimanche matin, le soleil était de retour pour le départ de la première course. Dès le départ, Martin prenait le meilleur envol mais n’arrivait pas à faire la différence, c’est un peloton de 6 voitures qui s’échappaient. Grace à un bon changement de pilote, la 888 conservait la tête avec une avance de 8 secondes. Malheureusement sur ce circuit étroit, la safety car faisait sa première apparition et tout était à refaire.Au gré de ces apparitions, la safety car regroupait le peloton de tête et aucun écart significatif ne séparait les prétendants au titre.A une heure de l’arrivée, la 888 écopait d’une pénalité, l’obligeant à repasser par la voie des stands. Il restait deux relais pour que Raphael et Martin (retombés en sixième position) essaient de combler les 40 secondes de retard sur la tête de la course.Le rythme imposé par la 888 était élevé, remontés en quatrième place, elle bénéficiait de la casse mécanique de la 404 à 2 tours de la fin pour entrevoir le podium. Mieux, dans l’avant dernier virage, Martin surprenait la 405 pour lui subtiliser la seconde place. De gros points étaient pris dans l’optique du championnat malgré la victoire du Milo Racing, le principal adversaire.

 

Avec une victoire dans la seconde course l’équipage Perrin Leburton Agusllo Ponce reste en tête du championnat © SP Consulting

Course 2 : la victoire au bout du suspense.
A peine une heure après l’arrivée, les voitures étaient de nouveau sur la grille pour la seconde course. La grille étant inversée, la 888 partait seizième. Martin prenait le départ et remontait dans le groupe des leaders au terme de son relais. Dans l’optique du championnat, Une bagarre intense s’installait entre les protagonistes, personne ne voulant lâcher le moindre dixième à la concurrence. Raphael s’illustrait en battant le record du tour. Une nouvelle fois, la Safety car rentrait en piste, c’est alors que la 888 effectuait son dernier changement de pilote. La 280 , alors leader, restait en piste.Une fois la dernière vague d’arrêts effectuée, la 888 pointait en tête et avait même creusé un écart de 20 secondes sur la 280. C’était maintenant avec la 400 que la victoire se jouait. Voulant suivre le rythme de Martin, la 400 allait au contact avec un des nombreux attardés et cassait sa lame avant. La victoire se dessinait mais une ultime safety car, à un quart d’heure de la fin, redistribuait les cartes. Martin repartait de plus belle et offrait à la 888 une nouvelle victoire. Derrière la 280 passait la 400 dans le dernier tour.

 

Stéphane Perrin ici à droite sur le podium © SP Consulting

Réaction de Stéphane Perrin  « Je suis très heureux de cette victoire, la 4ème de l’année. Mes équipiers ont fait un super boulot. On devait finir sur le podium pour encore espérer le titre, on gagne cet après-midi et on fait  second ce matin, on repart d’ici toujours leader du championnat avec nos 13 points d’avance. Le niveau est toujours aussi élevé. Rendez-vous à Nogaro pour le dénouement du championnat le  22 Octobre,  7ème et dernière manche française.

Commentez cet article