Ligue 1. DFCO-RCSA : Un point et puis c’est tout.

Ecrit par Bastien Cordier Le 1 octobre 2017 à 14:26

Au terme d’un match nul dans tous les sens du terme, le DFCO récolte tout de même un point de la confrontation face à Strasbourg (1-1) qui semblait pourtant à sa portée, si l’on se réfère au contenu de ses  deux précédentes sorties. Si la première mi-temps a été bien hachée et soporifique, la deuxième s’est révélée un peu plus mouvementée. Avant d’affronter le PSG à la maison, il aurait tout de même été bien d’engranger les trois points…

 

 

Un premier acte ennuyant.

Rosier sans aucun doute le meilleur dijonnais hier soir. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Et nous ne sommes pas les seuls à le dire puisque même le compte Twitter officiel du DFCO l’a publié à la mi-temps ! En conférence de presse, Olivier Dall’Oglio l’a dit lui-même : « Je retiens cette première mi-temps terne et sans saveur ». Il faut dire que les 11.500 supporters ayant bravé le mauvais temps annoncé se sont ennuyés ferme en voyant le spectacle proposé par les 22 hommes sur le terrain. De cette première période, on pourra retenir la belle frappe de Rosier boxée par Kamara (27è), Rosier d’ailleurs désigné homme du match par le public. A cette tentative, on peut ajouter celles de Xeka et Lienard, sans grand succès.

 

La lumière… Puis extinction des feux.

Benjamin Jeannot a une nouvelle fois eu beaucoup trop peu d’impact sur le jeu dijonnais. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Les Dijonnais reviennent avec de meilleurs intentions : Djilobodji et Chafik auront l’occasion de faire trembler la défense strasbourgeoise mais ne saisiront pas réellement leurs opportunités. A l’heure de jeu, c’est Sliti qui manque son face-à-face avec le gardien. Les alertes viennent seulement du côté de Rosier, bien en jambes ce soir et c’est d’ailleurs lui qui servira idéalement Kwon aux neuf mètres qui se chargera de finir le travail commencé par le latéral gauche dijonnais (79′) ! Gaston-Gérard s’enflamme et croit enfin tenir trois points avant d’ affronter l’ogre parisien dans 15 jours. Mais le match va basculer. A cinq minutes du terme de la rencontre, Yambéré est expulsé pour une faute pas si évidente. Strasbourg pousse alors et, sur un ballon en profondeur, Djilobodji et Reynet se parle sans doute un peu tardivement, Mangane en profite mais, bien qu’il touche le ballon en premier, il fauche Reynet. Terrier en profite pour marquer dans le but vide alors M. Thual n’a pas cru bon de signaler une faute pourtant évidente…

 

Un nul et des regrets.

Naïm Sliti était tout proche d’ouvrir le score à l’heure de jeu. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Le DFCO et Strasbourg se quittent sur un score nul et si le niveau de match est bien entendu à regretter, la question de l’arbitrage peut une nouvelle fois se poser. Après Saint-Étienne et Lyon, Dijon est victime une nouvelle fois d’une décision litigieuse… A l’issu de ce match, les hommes d’Olivier Dall’Oglio pointent toujours à la 17ème place. Nous avons également une pensée toute particulière pour les supporters lillois blessés dans l’effondrement de la barrière de sécurité de leur parcage à Amiens.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article