Victoire à Nogaro pour le Dijon Racing Team

Ecrit par Nicolas Goisque Le 19 septembre 2017 à 14:06

Le Dijon Racing Team et sa RCZ Racing Cup participait le weekend dernier à  la 5ème manche du championnat d’endurance 2017, sur le circuit de Nogaro. Thomas Comparot pilote avec Fabrice Bouchet nous fait le compte rendu de ce weekend qui a vu l’équipage dijonnais s’imposer sur le circuit du Gers

 

Thomas Comparot et Fabrice Bouchet © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

jeudi 15h00 et 17h00 : Premières séances d’essais et 1ers tours de roues sur ce circuit sous une averse. Nous n’avons jamais roulé à Nogaro et ça se voit !!!, Vendredi 11h00 : Seconde séance d’essais, les repères font leurs apparitions et les chronos s’améliorent… Samedi 9H30, départ des qualifications : Je commence, avec freins et 2 pneus neufs, les pneus chauffent vites, trop vites à l’avant. Au bout de quelques tours, un Full Yellow ralentit la séance, je décide alors de rentrer au stand pour équilibrer les pressions des pneus et passer le volant à Fabrice. Nos chronos descendent mais nous ne sommes pas à la hauteur des concurrents !!! Nous sommes 20ème/29 au général et 5ème/6 des T2 (RCZ, CLIO 4, Lotus) ! Bon, il y a encore du boulot.

 

La RCZ Racing Cup du DRT ici à Spa © DRT

Samedi 14H, départ de la course : Je prends le départ, je reste prudent mais perds 2 places, puis une troisième dès le 1er tour… Les 1ers contacts entre les concurrents nous permettent de reprendre 1, puis 2 places…Mes chronos tombent enfin et je commence à remonter puis coller nos concurrents. Nous sommes alors 21ème au général et 4ème des T2. A 50 min de course, nous faisons notre 1er relais, nous repartons 15ème au général et 4ème des T2. Fabrice repart pour 50 min, reste dans le rythme des concurrents, gagne 3 places. A 2H de course, nous sommes 12ème au général et 3ème des T2. Je reprends le volant pour « normalement » 40 min, sauf que l’équipe qui gère notre voiture au stand (exceptionnellement pas l’équipe DRT), à une seconde voiture avec laquelle ils ont un problème mécanique. Je vais rouler pendant 1h, les derniers tours de ce relais sont compliqués et à l’économie, les pneus sont pire qu’usés, la voiture n’a plus d’essence…A 3h00 de course, je rentre au stand. Changement de pneus, plein de carburant et changement de pilote en 2 min 43. Merci à l’équipe Motorsport Developpement !!!

Les coupes des vainqueurs avec le véhicule © DRT

Victoire !!

Nous sommes 8ème au général et 2ème des T2. Fabrice repart, avec des pneus neufs, à la chasse du 1er, qui est à 1 min 45 devant nous. A 3 h 20 de course, Fabrice rentre au stand, il a repris 40 s sur le 1er ! Je reprends le volant. A 25 min de la fin, 2 tours avant notre dernier relais, je double le 1er et prends la tête. A 22 min du drapeau à damier, je rentre au stand. Fabrice repart 3 s devant le second ! Nous finissons 1er à 5 s devant le second ! Chaud !!! Au général, nous sommes 7ème/29 et 1er des T2.

Quelle belle course !

Commentez cet article