CDB-Toulon : déjà crucial pour Dijon

Après deux premières rencontres courageuses mais marquées par les très nombreux pépins (blessures et non qualification de joueuses) le Cercle Dijon Bourgogne joue ce soir son troisième match de la saison en recevant le Toulon St Cyr Var Handball également en difficulté en ce début de championnat. L’occasion pour Dijon d’obtenir une première victoire qui ferait du bien à tout le monde. Mais attention l’adversaire sera exactement dans la même quête. 

 

Face à Chambray puis contre Nantes, le Cercle Dijon Bourgogne avait aligné, contraint par les circonstances des équipes très jeune avec la quasi totalité du centre de formation. Ce devrait encore être le cas ce soir (20h00 au palais des sports) puisque la situation n’a pas forcément évoluée (Moretto et Dewez n’étant toujours pas qualifiées) et Audrey Deroin s’étant blessée face à Nantes.

 

Christophe Maréchal voulait s’entretenir avec ses jeunes joueuses sur la gestion des matchs © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Gagner en lucidité

Le coach Christophe Maréchal l’évoquait avec nous après la défaite face à Nantes; sa jeune équipe ne manque pas de courage ni de qualité mais elle est victime de son inexpérience et de la difficulté pour ses jeunes joueuses de se gérer sur l’ensemble d’une rencontre et notamment de se ménager des temps « plus calme » pour récupérer tout en restant lucides. Le travail a ainsi été axé sur la façon de jouer l’ensemble d’une rencontre afin de remédier notamment aux nombreuses pertes de balle parfois évitable que l’on a pu voir face à Nantes par exemple. L’idée est de ne pas gâcher les bonnes choses souvent présentes par une précipitation à vouloir bien faire entraînant trop de déchet. Le rôle du coach et des anciennes est pour cela fondamental. Skolkova convaincante en ce début de saison mais vite ciblée par l’adversaire ou Terzi toujours leader dans le comportement ont ainsi leur rôle à jouer. En gérant mieux temps fort, temps faibles le CDB doit parvenir à optimiser ses forces du moment parmi lesquelles les recrues Paulsen et Rysankova qui apportent ce que l’on attendait d’elles; vitesse et conduite du jeu pour la première, régularité et efficacité au tir pour la seconde.

 

Martina Skolkova est précieuse en ce début de saison © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Toulon en recherche de confiance.

Tout comme son homologue dijonnais, Thierry Vincent doit faire face à quelques absences de taille. La Danoise Jurisic est absente depuis le début de saison et la Russe Vetkova ainsi que l’internationale néerlandaise Kramer sont sortis sur blessure lors du dernier match perdu face à Chambray. Avec deux défaites au compteur (à Besançon puis face à Chambray), Toulon viendra à Dijon pour stopper la spirale. Il pourra compter pour cela sur la toujours virevoltante demi centre de poche Laurène Catani qui a souvent posé des problème au CDB mais aussi sur la rapide ailière droite Sabrina Zazaï, arrivée de Besançon à l’intersaison et très efficace en ce début de saison (13 buts inscrits sur les deux premières rencontres).La recrue, internationale Polonaise Ewa Urtnowska doit elle apporter sa solidité défensive et son shoot dévastateur au poste d’arrière droite pour faire oublier le départ de l’internationale néerlandaise Sanne Van Olphen, l’une des valeurs sures toulonnaise de ses dernières saison. Toulon qui a aussi vu partir sa suédoise Hanna Fogelström, elle aussi guère épargnée par les blessures durant son séjour varois.

On peut donc s’attendre à un match tendu entre deux formation en recherche d’un premier succès et qui voudront engranger de la confiance pour la suite. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.