Ligue 1. OM-DFCO : Les Dijonnais lourdement battus.

Ecrit par Bastien Cordier Le 8 août 2017 à 11:15

Alors que la première mi-temps laissait entrevoir de belles choses de la part des hommes d’Olivier Dall’Oglio, le réveil marseillais notamment avec un N’Jié en feu, a réduit à néant les espoirs du DFCO. Si Dijon en a pris trois du côté de Marseille, tout n’est cependant pas à jeter dans un match où les Rouges auront fait jeu égal avec les phocéens au moins pendant une période (3-0).

 

Un premier acte équilibré mais Lautoa blessé.

Rosier aura fait une bonne première mi-temps en muselant parfaitement Payet. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Le superbe maillot third sur les épaules, les Dijonnais se montrent plutôt conquérants et décomplexés dès le début du match à l’image d’Haddadi dont le centre obligera Mandanda à une belle parade. Viendra ensuite la grave blessure de Wesley Lautoa : au duel avec Thauvin, sa jambe tourne. Il quitte la pelouse en pleurs, remplacé par Varrault (9′). Le bilan est lourd, l’ancien Lorientais souffre d’une fracture du péroné ainsi que d’un arrachement ligamentaire à la cheville. Malgré cela, les Dijonnais continuent de mettre de l’intensité, Said oubliera Kwon dans l’axe à l’approche de la vingtième minute de jeu. La réponse viendra de Sanson qui obligera Reynet à faire une belle claquette pour sortir sa frappe (20′). Mandanda ne semble pas pour autant sous pression même si les situations dijonnaises se succèdent devant ses buts, pour les Olympiens, il faudra attendre les dernières secondes de la première période pour voir Thauvin heurter le pied du poteau de Baptiste Reynet. Le DFCO rentre alors aux vestiaires avec un nul solide.

 

Une seconde période marseillaise.

Sliti, une première assez convaincante. © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Mais l’OM reviendra beaucoup plus fort à la sortie des vestiaires. Luiz Gustavo rate d’abord le cadre (49′) puis Maxime Lopez échouera face à Baptiste Reynet (50′). Néanmoins, le ballon reviendra vite sur le côté droit de la défense et Germain pourra servir parfaitement N’Jié qui ouvre le score (1-0, 51′). A peine le coup d’envoi donné, Germain (une nouvelle fois) lance parfaitement Thauvin qui pousse Yambéré à reculer et trompe Reynet d’une frappe de l’intérieur du pied, le DFCO se retrouve mené de deux buts en seulement trois petites minutes (54′). Rolando inquiètera les Dijonnais d’une belle tête et Jeannot, pourtant à bout portant, ne parviendra pas à accrocher le cadre à l’heure de jeu. Mais Marseille saura profiter de la chance et, sur une frappe détournée par Rosier qui lobe Reynet, N’Jié aggravera la marque (3-0, 72′). Par la suite, Thauvin puis Germain échoueront à porter le score à 4-0 mais plus rien ne sera marqué dans ce match.

 

Jamais deux sans trois.

Jeannot devra s’aguerrir encore un peu plus ! © Nicolas GOISQUE / NikoPhot

Comme les deux précédents exercices du DFCO en Ligue 1, les Rouges débutent par une défaite, cependant à nuancer par le contenu du match qui ne laissait pas présager un tel score. La première mi-temps fut intéressante mais les hommes d’Olivier Dall’Oglio devront s’attacher à faire preuve de plus d’efficacité devant le but pour envisager la suite de la saison plus sereinement. Le prochain match, à domicile contre le champion de France sortant Monaco, permettra à Dijon de s’aguerrir un peu plus devant son public. Et match qui promet d’être ouvert car, rappelons le, Monaco a gagné difficilement du côté de Louis II contre Toulouse en étant mené deux fois à la marque (3-2)…

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article