France élites d’athlétisme : F Djoumessi rate de peu le podium

Il représentait, l’ultime chance du Dijon Université Club de décrocher une médaille lors des championnats de France élites d’athlétisme à Marseille. Engagé ce dimanche en début d’après midi, le plus Dijonnais des Camerounais a réussi la deuxième performance du concours , 2m16, mais ne se classe que 5ème à cause du nombre d’essai qu’il lui a fallu pour franchir cette barre.

 

Fernand Djoumessi © Nicolas GOISQUE /NikoPhot archives

Le titre revient une fois de plus à Mickael Hanani (34 ans, Entente Franconville Cesame Val d’Oise.)  avec 2m24, pas forcément rassurant pour la discipline qui peine à trouver une relève. Fernan

d quant à lui a débuté son concours à 2m12, qu’il a effacé au premier essai. Il a dû ensuite s’y reprendre à trois reprises pour effacer 2m16, avant d’échouer par trois fois à 2m20.

 

La réaction de Fernand  » nous avons raté cette fin d’après midi la dernière chance du DUC de glaner une médaille à ces championnats . C’est particulièrement dommage parce que le club, de mémoire, a rarement eu une délégation aussi importante que celle de cette année aux championnats de France élite . mais bon…c’est aussi formateur pour la suite de la saison et pour l’histoire. Je m’excuse de ne pas commenter les 2m16. À la place je voudrais sincèrement et du fond du coeur remercier Mélanie lustremant , Lucile Geoffroy et Renaud Rosière qui bien qu’ayant fini leur compétition avant moi ont eu la gentillesse et l’amitié de rester sur Marseille pour m’encourager, et Hervé Assadi, sylvain Dubail, et Nafi Mboup qui ont su se substituer à Patrick Léger mon entraîneur qui nous suivait à distance. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.