DHC : Le club souhaite repartir en D1 (conférence VIDEO)

Ce mercredi soir, les présidents de la SASP et de l’association  Dijon Hockey Club, Fabien Geantet et Olivier Ritz avait convoqué la presse pour une conférence suite à la décision de la fédération française de Hockey de ne pas valider le club en Ligue Magnus la saison prochaine. Les deux présidents ont confirmé qu’il ne feraient pas appel de cette décision et qu’ils avaient déposé un dossier pour évoluer en D1 la saison prochaine.

 

De nombreux supporteurs sont venus assister à cette conférence de presse © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Devant une assemblée d’une petite centaine de personnes dont une petite dizaine de joueurs et de nombreux supporteurs et adhérents de l’association, Fabien Geantet et Olivier Ritz ont expliqué leur décision, précisant qu’il n’était matériellement pas possible au niveau infrastructures, créneaux, recettes…. d’évoluer en ligue Magnus pour laquelle le président Ritz estime qu’il faut un budget minimum 1,5 millions d’euros. Impossible pour Dijon. Aujourd’hui le club souhaite repartir en D1 avec un budget de 850 000 euros. Une solution que les présidents voient comme un mal pour un bien, sans doute bénéfique pour la jeunesse du club, souhaitant s’appuyer sur l’ensemble des forces vives du club en développant l’axe Dijon Besançon.

 

Fabien Geantet à Gauche et Olivier Ritz ont exposé les raisons de ler choix ©n Nicolas GOISQUE/NikoPhot

En ce qui concerne les joueurs, Olivier Ritz a lancé un appel pour qu’il s’inscrivent dans ce nouveau projet, même si Fabien Geantet a précisé qu’il ne retiendrait pas ceux qui souhaiteraient partir. En revanche il est acquis que Serge Forcier sera bien sur le banc la saison prochaine.

L’heure est à l’attente et la balle dans le camps de la Fédé. Rien n’assure qu’elle acceptera le projet de Dijon de participer à la D1 et là ?

Après la conférence, les joueurs présents exprimaient surtout de la déception en même temps que de la surprise, se sentant trahis. Certains laissaient clairement entendre que si une opportunité se présentait ils n’hésiteraient pas, tout en ne souhaitant pas directement s’exprimer par voie de presse. Comme tout le monde on attend et on va voir….

 

 

Retrouver les 50 minutes de conférence et d’échanges en vidéo 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.