Une belle fête du rugby à 7 orchestrée par les Gazelles

Durant tout le weekend dernier, sous un soleil de plomb, se sont déroulés au stade Bourillot, les brassages Nord du championnat de France du rugby à 7 féminin. La compétition réunissait 16 formations parmi lesquelles plusieurs clubs de l’élite (le top 8) ou d’Armelle Auclair (la seconde division). Convivialité et spectacle était au rendez-vous de ce weekend à la fois sportif et festif parfaitement organisé par le club local, qui a eu logiquement plus de mal sur le plan sportif face à une adversité supérieure.

 

RETROUVEZ LES PHOTOS DU WEEKEND ICI

 

Didier Foulont président des Gazelles, Didier Foulont du staff technique et Fanny Calonge vice présidente mettent l’ambiance à l’image de la très belle organisation du weekend © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Au micro de l’animation, le speaker Anthony Buonocore, habituel voix du Dijon Football Côte d’Or au stade Gaston Gérard, annonce les essais qui pleuvent à un rythme effréné, c’est la loi du 7 qui fait la part belle aux grandes envolées sur un terrain où les espaces se libèrent évidemment plus facilement qu’à 15. Les matchs (2 x 7 minutes) s’enchaînent sans temps mort dans un Bourillot inondé de soleil, le thermomètre affichant allègrement les 30 °c.

 

Du beau monde à Dijon

Il faut ainsi voir les remplaçantes des différentes formations sprintant à chaque essais bouteilles d’eau en mains pour apporter un réconfort rafraîchissant à leur partenaires bataillant sur le champs de jeu. Sur la ligne de départ de ces barrages de solides formations à commencer par les vices championnes de France à 15 en titre de Villeneuve d’Ascq, accompagnées par trois autres formations du top 8, le Stade Rennais, Bobigny et Caen et d’autres de seconde division. Au milieu de ce beau plateau, les Gazelles dijonnaises font figure de petits poucets d’autant plus que porter l’organisation puise évidemment de l’énergie. 

 

Les Gazelles ont fini sur une bonne note face à Bourg en Bresse © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Le parcours des Gazelles

Le tournoi était organisé en quatre poule de 4 et effectivement on retrouve rapidement au premier plan, les formations favorites, Rennes, Lille Villeneuve d’Ascq ou Bobigny tirant parfaitement leur épingle du jeu mais également Sassenage ou le Stade Français (des formations d’Armelle Auclair). Les Gazelles, elles commencent par une sévère défaite face à Rennes (0-34), puis enchaînent avec une production courageuse face au Louves Lyonnaises (10-27) et rivalisent dans leur dernière rencontre de poule face à la Valette (7-10). En phase finale défaite 10-12 face au Racing Nanterre  et 5-26 face à Rueil Malmaison avant de finir sur une victoire 19-12 face aux Violettes de Bourg en Bresse avec malheureusement deux blessées évacuées vers le CHU. Elles terminent donc à l’avant dernière place. 

 

 

 

La Rennaise échappe à la défense de Bobigny et file inscrire le premier essai de la finale © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Rennes victorieux

Au terme de ce weekend marathon ce sont les Bretonnes du Stade Rennais qui remportent ces brassages Nord en dominant en finale Bobigny sur le score de 10 à 7. Après une première mi-temps stérile, les Rennaises ont pris le score sur une pénalité puis sur un essai transformé. Les Banlieusardes parisiennes réussissaient, elles un essai en toute fin de match, insuffisant donc. Villeneuve d’Ascq complétait le podium en dominant assez largement en petite finale, Sassenage (24-0) , auteur d’un beau parcours. 

 

Une belle organisation

On terminera en soulignant la parfaite organisation des gazelles qui recevaient la compétition pour la seconde année de suite. Autour du président Foulont présent tout le weekend, c’est un club entier qui a contribué avec ses membres et beaucoup de bénévoles à la parfaite tenue de la compétition.

Pauline Roger photographe mais aussi secouriste lors de ce weekend © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

On soulignera particulièrement la présence des secouristes sans frontière (dont fait partie la talonneuse des gazelles Pauline Roger) tous bénévoles et opérant régulièrement sur des terrains d’urgence dans le monde entier; celle du groupe des Chirpy girls de Chevigny St Sauveur, d’Anthony Buonocore à l’animation, de Pauline Roger (encore elle) aux photos avec sa complice Audrey Mérigault…..Et tout un ensemble de personnes qui ont contribué au succès de la manifestation. 

 

 

 

Les Rennaises vainqueurs de ce brassage Nord © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.