Dijon s’impose à la dernière seconde face à Limoges

Ecrit par Victor HOPF Le 13 mai 2017 à 15:04

Pour la 25e et avant-dernière journée de Proligue, le Dijon Bourgogne Handball recevait Limoges au Palais des Sports hier soir. Il s’agissait du dernier match à domicile de la saison pour Jackson Richardson et ses joueurs, avant le déplacement à Caen la semaine prochaine. L’enjeu était bien faible pour les Dijonnais, qui souhaitaient tout de même finir sur une bonne note devant leur public. C’est chose faite avec cette victoire 28-27, arrachée à la dernière seconde sur un but de Loupadière. Une belle façon de dire au revoir à cinq joueurs du groupe, Chardon, François-Marie, Vecten, Cunière et Loupadière justement, qui ne feront plus partie de l’équipe la saison prochaine.

 

Naudin marque à lui seul les cinq premiers buts du DBHB © Nicolas Goisque / NikoPhot

Entame de match dijonnaise

Après un temps d’observation, la première parade de Diot suivi d’une relance rapide dans les mains de Loupadière offre un jet de 7m à Dijon que Naudin se charge de transformer (1-0, 2’).
Quelques instants plus tard, c’est un doublé en deux attaques pour le capitaine dijonnais, qui se joue de la défense limougeaude, permettant ainsi un DBHB de faire un premier break (3-1, 5’).
Seulement, suite à l’exclusion de Poletti pour deux minutes, le compteur but de Limoges décolle enfin. Exploitant parfaitement les espaces, Randriantseheno trouve la solution dans l’intervalle externe, avant de servir son pivot Roby, le LH87 se remet en selle (6-3, 10’).

 

Le DBHB et Chanussot terminent péniblement le premier acte © Nicolas Goisque / NikoPhot

Les Bourguignons vont alors traverser une longue période de disette, malgré plusieurs situations favorables. L’écart peine à se creuser et il faut attendre un tir à la hanche de Pierrick Naudin (déjà 6 réalisations) pour que le DBHB retrouve le chemin des filets (10-6, 18’).
Pasquet de loin puis Chardon à l’aile manquent successivement le cadre, des occasions dont Limoges va profiter allègrement pour revenir à deux buts, sur un chabala sublime de Rac. Jackson Richardson pose alors son premier temps mort (12-10, 24’).
Dijon paye décidément ses approximations offensives et Rac délivre une merveille de passe à Dude sur montée de balle, ramenant les siens à une unité (12-11, 28’).

Les visiteurs reviennent finalement aux vestiaires en accusant un retard de deux buts, après un pénalty manqué de Rac. Le DBHB avait pourtant de quoi creuser un écart bien plus conséquent mais n’a pas su être suffisamment lucide face au gardien limougeaud qui est monté progressivement en puissance (13-11, 30’).

 

Miroslav Rac était intenable hier soir © Nicolas Goisque / NikoPhot

Limoges ne lâche pas

Dijon entre bien dans le deuxième acte, infligeant un 3-1 à son adversaire et retrouvant ainsi son matelas de quatre buts (16-21, 34’).
Après avoir transformé son deuxième 7m de la soirée, Stéphane Chardon chipe la balle des mains de Mandic et marque en contre-attaque pour maintenir l’écart (19-15, 40’).
Limoges va alors mettre plus d’impact en défense, ce qui va perturber les locaux. Il faut attendre cinq minutes avant que Virgile Carrière ne s’envole de son aile pour permettre à Dijon de marquer.

De son côté, Limoges manque de réalisme et ne parvient pas à inquiéter Wassim Helal.

 

Le DBHB a tenté de se défaire de la remontée Limougeaude © Nicolas Goisque / NikoPhot

D’ailleurs, après une belle parade à 6m de son gardien, Naudin récupère et transmet rapidement à Chardon qui nettoie la lucarne de Rasimas, donnant ainsi pour la première fois de la partie un avantage de cinq buts à ses coéquipiers (22-17, 47’).
Une avance qui sera de courte durée, car Limoges gratte des ballons grâce à une stricte sur Naudin et Rac s’assure de convertir ces offrandes : 3-0 pour les Limousins (22-20, 50’). Si Limoges revient pour la énième fois à un but, le DBHB s’en remet une nouvelle fois à Carrière dont le bras ne tremble pas. Mais les hommes de Nenad Stanic vont parvenir à égaliser grâce à leur numéro 5, Marius Randriantseheno, qui aura inscrit 8 buts ce soir (25-25, 55’).

 

La joie des dijonnais après le but victorieux de Cédric Loupadière © Nicolas Goisque / NikoPhot

Loupadière libère le Palais
Dans le money time, la balle est brûlante et Dijon se fait peur. Chardon pourtant irréprochable jusqu’ici à 7m est mis en échec par Ghoumal. Ce dernier va de nouveau s’interposer avec autorité face à Loupadière… Offrant une balle de +1 à Limoges, seulement cette fois-ci, c’est bien Diot qui a la main ferme. Le DBHB est devant à trente secondes du terme, lorsque les visiteurs prennent un temps mort (27-26, 59’).
Si Randriantseheno égalise sur pénalty, les locaux auront droit à une ultime possession. Temps mort posé par Jackson Richardson, qui fait le choix de sortir son gardien de but pour évoluer à 7 joueurs de champ. Ce choix va s’avérer payant, puisque sur l’engagement, Rondelle parvient à trouver Loupadière qui assomme Limoges en marquant sous la jambe du gardien adverse.

Le Palais des Sports peut exulter, après avoir eu des sueurs froides, les bleus et blancs obtiennent une victoire dans la douleur pour la dernière à domicile de la saison (28-27, 60’).

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

Commentez cet article