Val d’Orge – DFCO féminin : Un choc pour maintenir le suspense

Nous ne sommes maintenant plus qu’à quelques journées du terme du championnat de D2 Féminine de football , et le choc qui s’annonce ce dimanche entre le Val d’Orge et le Dijon Football Côte d’Or se présente assurément comme un moment décisif dans la course à la montée.

Le DFCO peut tout relancer

Manon Uffren et le DFCO vont au Val d’Orge pour gagner (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)

Le DFCO, 2ème, se déplace chez le Val d’Orge, 1er avec quatre longueurs d’avance. Si, même en cas de victoire, Dijon n’aura de toute manière toujours pas son destin entre les mains après cette 20ème journée, il s’agit là bien sûr d’un match « de la dernière chance » pour mettre un gros coup de pression sur le leader. Une victoire dijonnaise relancerait de toute évidence cette fin de championnat, sachant que lors des deux dernières journées le Val d’Orge ira à Metz (une seule défaite à domicile, contre le DFCO) puis recevra Toulouse (équipe du quatuor de tête pendant toute la saison), un calendrier loin d’être évident à négocier donc. La dynamique du moment est plutôt pour Dijon, qui vient d’enchaîner deux victoires même si cela n’a pas été facile contre Metz et Toulouse. Le Val d’Orge reste lui sur ses deux seules défaites de l’exercice, contre Grenoble et, plus étonnant, chez Aurillac-Arpajon. Mais la formation francilienne n’en reste pas moins redoutable en tous points, en témoigne son goal-average de +44, avec la meilleure attaque et la meilleure défense du groupe.

Il faut s’attendre à une bataille âpre (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)

Une revanche à prendre

Le Val d’Orge profite surtout d’un collectif bien huilé et de l’expérience de certaines joueuses telles que Corinne Lebailly et Danaé Dunord. Il faudra en outre bien surveiller Julie Machart, la virevoltante attaquante qui avait fait tant de mal au DFCO lors de sa sévère défaite (0-4) au match aller. Côté dijonnais, Alexandra Atamaniuk est absente pour blessure. Mais les Dijonnaises miseront surtout sur un état d’esprit revanchard et conquérant pour démontrer que le score du match aller ne reflète pas du tout l’écart entre les deux équipes, et que Dijon n’a rien à envier à son rival. Et le DFCO, après avoir battu Grenoble et Toulouse récemment, est plutôt en réussite contre les gros du championnat sur cette phase retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.