European VW Fun Cup : S Perrin au pied du podium

Pour son deuxième round, Le championnat de L’European VW FUN CUP avait rendez-vous ce weekend en terre bourguignonne. Martin LEBURTON et le Dijonnais Stéphane PERRIN, deuxième 15 jours plus tôt en championnat de France sur ce même circuit, retrouvait Didier Van DALEN. Victime de diverses péripéties l’équipage de la 294 termine au pied du podium. Communiqué SP Consulting

 

Qualifications 
Se disputant sur 2 heures sur une piste sèche et même sous un soleil de plus en plus généreux, l’exercice consistait surtout à régler la voiture en vue de la course. Nos compères ne parvenait pas à trouver le bon Set up et devait composer avec une voiture légère et très instable. C’est MARTIN qui signait le chrono de référence de la 294 et terminait cette séance à la 4ème place.

 

La 294 a connu quelques déboires © SP Consulting

Course 1 : Une crevaison puis une remontée folle

C’est sous une piste sèche et par 12 petits degrés que le départ de la première course allait avoir lieu. C’est Martin LEBURTON qui prenait le départ en 4éme position. Il réussissait à prendre un bon départ et pointait dans le peloton de tête composé de pas moins de 9 voitures. La 294 oscillait entre la première et quatrième place au grès du phénomène d’aspiration .Malheureusement au terme de la première demi-heure la 294 était annoncée rentrant au ralenti, victime d’une crevaison.
La 294 perdait un tour dans l’affaire et repartait 29 ème. Nos compères n’avaient plus qu’à se cracher dans les mains pour espérer sauver des points pour le championnat. C’est Didier Van DALEN qui prenait le relais et commençait la remontée .A la fin de son relais la voiture pointait 12ème. La course allait alors être emmaillée de nombreuses procédures de neutralisation « FULL YELLOW » qui contrairement au safety car permet de conserver les écarts en piste. Période pendant laquelle les voitures doivent rouler à 80Km/h.

 

Le bel environnement de Dijon Prenois © SP Consulting

Stéphane PERRIN (local de l’étape) reprenait le volant et continuait le travail place. La course allait alors être emmaillée de nombreuses procédures de neutralisation « FULL YELLOW » qui contrairement au safety car permet de conserver les écarts en piste. Période pendant laquelle les voitures doivent rouler à 80Km/h.
C’est alors que Stéphane décida de décaler sa stratégie et de d’effectuer un arrêt ravitaillement sous « FULL YELLOW »alors que les autres restaient en piste. Coup de génie, Stéphane rendait la voiture en 6ème place à quelques encablures de la 4ème. Martin repartait « le couteau entre les dents » pour remonter ses adversaires 5ème puis 4ème et c’est malheureusement le drapeau rouge qui stoppa cette belle remontée à un quart d’heure de la fin suite à un violent accrochage entre 2 concurrents. La 294 devait se contenter de cette 4ème place, presque une victoire compte tenu du déroulement de la course.

 

Deux fois 4ème le bilan du weekend © SP Consulting

2 : Une course à l’ancienne….

Dimanche toujours sous le soleil et un fort vent, la 294 connaissait des problèmes de tableau de bord dès le tour de mise en grille. Le « dashboard» en panne, Stéphane, Martin et Didier devront donc composer sans indicateur de vitesse, ni de rapport engagé ni de compte tours. Tout à l’oreille, à l’ancienne… C’est Didier qui prenait le départ en 5ème position et réussissait à prendre un bon départ mais ne parvenait pas à suivre le rythme des 2 leaders. Le mauvais réglage de la voiture et les rafales de vent rendait le comportement de celle-ci très difficile surtout dans la fameuse courbe de Pouas (juge de paix de ce circuit Dijonnais)
Malgré cela, Didier profitait d’un drive through infligé au leader pour prendre la tête dans un groupe de 4 voitures.

 

Dans les stands © SP Consulting

Il gardait le contact avec le peloton de tête et redonnait la voiture à Martin en 3ème position. Celui-ci se bagarrait avec cette 294 capricieuse et restait au contact des leaders. Tout comme Stéphane qui arrivait à conserver de haute lutte à conserver la seconde position face aux pilotes pros de la 287.Stéphane rendait la voiture second mais à 20 secondes de la tête le break pour la victoire était fait mais le podium était toujours fermement envisagée. Reparti second Martin s’accrochait avec un attardé, partait en tête à queue et perdait 12 secondes dans l’affaire. Il repartait 4ème mais décrocher du petit groupe de chasse composé des 2 voitures du team COMTOYOU. De plus, martin écopait d’un drive through sévère pour avoir roulé trop vite sous « full yellow ». Mais rouler à 80km/h sans indicateur de vitesse….C’était à cette 4ème place que terminait de nouveau la 294 cette course du dimanche.

 

© Thomas Hazebrouck photographe

Stéphane Perrin « Le sentiment est un peu mitigée, d’un côté, on finit deux fois 4ème ce qui est décevant par rapport à nos ambitions, mais lorsque nous regardons la cascade d’ennuis auxquels nous avons dû faire face , on peut être content d’avoir « sauver de gros points »dans l’optique du championnat. On reste ce soir second du championnat Mais on donne déjà RDV à nos adversaires en Hollande dans un mois, on a la possibilité de faire de grandes choses cette année »

Prochains rendez-vous dès ce Week-end au Mans pour la 3ème manche française et les 27 28 Mai pour la 3éme manche européenne à Zandvoort (NL).

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.