Défaite sur le fil du CDB face à Metz

Ecrit par Victor HOPF Le 20 avril 2017 à 11:10

Pour la fin de la 21e journée de LFH, le Cercle Dijon Bourgogne recevait le leader, Metz. Un duel qui, à première vue, semblait à l’avantage des joueuses lorraines, mais auquel Dijon a su répondre avec ses armes, si bien que les quarts de finalistes de Ligue des Champions sont passées tout près de concéder leur deuxième coup d’arrêt de la saison.
Les matchs de haut niveau se décident sur des détails, et hier soir au Palais des Sports, la victoire de Metz n’a pas tenu à grand-chose (22-26). Après avoir livré une belle bataille, le CDB n’aura finalement pas pu rattraper le retard accumulé en première période (10-17, 30’). Elles iront donc à Issy Paris pour l’honneur ce samedi, et retrouveront Metz en quart de final aller de Playoffs, le 29 avril prochain.

 

RETROUVEZ TOUTES LES PHOTOS DU MATCH ICI
 
D’entrée, Emmanuel Mayonnade affiche clairement ses ambitions, en alignant la grosse armada, avec les Gros, Smits et autres Pop-Lazic, les visiteuses ne se sont pas déplacées pour faire de la figuration.

 

Metz aura longtemps douter face au CDB © Nicolas Goisque / NikoPhot

Metz pensait avoir fait le plus dur…

Si les premières minutes sont équilibrées, la défense locale est bien en place, ce qui permet de récupérer quelques ballons (3-3, 5’). C’est Martina Skolkova, très en vue en ce début de match avec 3 buts en huit minutes, qui indique le chemin à suivre pour le CDB, tandis que de l’autre côté du terrain, Ana Gros lui répond en faisant parler la poudre de loin (5-6, 8’).
Avec des enchaînements exécutés à la perfection qui mettent les pivots dans des conditions idéales, les Messines font un premier break dans cette partie (7-9, 12’). Deux minutes plus tard, voyant ses joueuses accumuler les pertes de balles ainsi que les tirs manqués, Christophe Maréchal est contraint de poser son premier temps mort (7-11, 14’). Avec 4 buts de retard, on se dit alors que c’est mal engagé…
Dijon fait le pari d’effectuer un important turnover afin de retrouver des solutions, en faisant entrer notamment Favelier, Millot, Dewez et Le Borgne en même temps. Un choix qui va s’avérer payant, car après une bonne période sans scorer, Favelier délivre une merveille de passe pour Millot qui ajuste Rajcic d’un superbe tir au second poteau. On ajoute à cela deux bonnes défenses, et le CDB passe un 3-0 pour recoller à -3, (10-13, 23’) obligeant Metz à poser un temps mort.
Temps mort qui s’avère judicieux, car les jaunes et bleues finissent la première période sur un 7-0, transperçant la 1-5 dijonnaise (10-17, 30’).
 

Léna Le Borgne a été magistrale hier soir (15 arrêts) © Nicolas Goisque / NikoPhot

… Mais Le Borgne en a décidé autrement

Au retour des vestiaires, on retrouve des Dijonnaises plus mordantes, qui inscrivent 3 buts en trois minutes, grâce notamment à une Deroin impériale dans l’exercice des 7m (14-17, 33’).
C’est alors que Lena Le Borgne débute son festival. Si à la 38e minute de jeu, Metz reprend cinq buts d’avance, c’est bien la gardienne dijonnaise qui empêche que le score ne gonfle plus, d’autant qu’en attaque, le CDB peine à trouver les solutions, cherchant parfois trop compliqué face à la défense messine très compacte… (16-21, 43’).
Au fur et à mesure, les cartouches pour revenir au contact s’épuisent pour Dijon, avec des balles perdues et des tirs manqués de Skolkova, puis de Sylla. Le Borgne, quant à elle, ne peut rien face au bras de Gros, qui inscrira 10 buts au final ce soir (18-22, 50’).
 

Ana Gros a fini meilleure marqueuse du soir, avec 10 réalisations © Nicolas Goisque / NkoPhot

On entre dans les dix dernières minutes, et le bras pèse de plus en plus lourd pour l’ensemble des joueuses présentes sur le terrain. À 21-23 à cinq minutes du terme, tout est encore jouable pour le CDB. Le Borgne ferme la boutique définitivement, elle n’aura concédé que 3 buts en quinze minutes en deuxième période, c’est elle qui sauve la maison dijonnaise !
La sérénité de début de match s’envole du côté de Metz, d’autant que le Palais des Sports exulte, suite au magnifique kung-fu Frey/Sylla. Le score est alors de 22-23, il reste trois minutes dans ce final haletant et le technicien lorrain utilise son dernier temps mort.Metz va finalement reprendre les commandes suite à une parade autoritaire de Rajcic sur un tir longue distance de Sonja Frey et un ultime pénalty de la capitaine messine Zaadi qui vient celer définitivement les espoirs dijonnais… (22-26, 60’)
 
Malgré une remontada phénoménale de la part des coéquipières de Léa Terzi, et une performance hors normes de Léna Le Borgne (pré-sélectionnée dans la liste élargie des 27 joueuses appelées en Équipe de France A), les Artistes n’ont su combler leur retard… Ce match reste tout de même encourageant pour le quart de final aller à venir… face à Metz !

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du CDB sur la page du club !

 

Commentez cet article