Weekend de Pâques frustrant pour le SCO Dijon

Ecrit par Victor HOPF Le 19 avril 2017 à 10:27

Pour ce weekend de Pâques, l’équipe du SCO Dijon était engagée sur deux courses : d’abord en Coupe de France, sur le Tour du Lot-et-Garonne, et en Belgique avec les moins de 23 ans, sur la classique Liège-Bastogne-Liège. Les ambitions affichées du manager Denis Repérant, notamment pour l’étape de DN1, n’ont malheureusement pas été exhaussées, la faute à un cruel manque de réussite… Retour sur un weekend pour le moins éprouvant, mais surtout frustrant pour les coureurs dijonnais.

 

Manque de chance pour l’équipe de DN1 sur le Tour du Lot-et-Garonne – © SCO Dijon

Tout était réuni pour un beau résultat.
Si les coureurs savaient que cette étape en Aquitaine serait parsemée d’embuches, due à ses portions en chemin de terre, aucune casse matérielle n’était à déplorer sur la première partie de la course côté dijonnais, hormis Mathieu Pellegrin. Dès les premiers kilomètres, une échappée s’est formée, dans laquelle on retrouve Adrien Guillonnet ainsi que Nicolas Debeaumarché, très en jambes ce dimanche. Ils seront repris par le peloton dans la seconde partie de course, pour que finalement, un nouveau groupe de plusieurs coureurs se détache à environ 25 kilomètres de l’arrivée.
Bien aidé par Alexandre Pacot, qui avait crevé à 50km de la ligne, Debeaumarché lançait son sprint, mais jouant de malchance, chutait devant son coéquipier, qui n’a pu faire mieux que 25e au finish, alors que le groupe était en bonne posture pour décrocher un top 10… Louis Louvet arrivant 27e est le seul autre Dijonnais à marquer des points au classement, Guillonnet et Debeaumarché passant la ligne plus tard.
Avec seulement deux coureurs dans les trente premiers, le SCO n’engrange que 12 petits points et rétrograde à la 17e place au classement de DN1. Il reste cependant à 14 points de la 12e place, ce qui donne bien des idées aux coéquipiers de Guillaume Gauthier pour le contre-la-montre par équipe qui arrivera rapidement au mois de mai, et qu’ils préparent activement depuis de nombreuses semaines.
Peu de réussite et un concours de circonstances laissent les Bourguignons sur un goût d’inachevé… Frustrant !

 

L’équipe des U23 en Belgique – © SCO Dijon

Un Liège-Bastogne-Liège qui n’aura pas épargné les Dijonnais ! (communiqué du club)
En Belgique avec les moins de 23 ans, aucune échappée n’a eu l’autorisation de sortir, rendant l’épreuve très rapide. Kilomètres après kilomètres, le peloton perd des unités. Au kilomètre cinquante, une grosse chute au sein du peloton implique de nombreux coureurs dont Jérémy Defaye. Il doit alors changer de vélo et rentre dans le peloton après 20 kilomètres de chasse. Replacé rapidement par ses coéquipiers, il va basculer au sommet de la redoute avec un peloton groupé de 80 coureurs. Hadrien Degrandcourt lui aussi est là ! Julien Souton et Léon Dumay payent leurs efforts tout comme Clément Javouhey en reprise après 15 jours sans compétition. Mathieu Rigollot est, lui, distancé sur ennui mécanique et terminera hors délai.
Devant, le reste du peloton se casse en deux, quatre coureurs s’extirpent. Jérémy Defaye est encore là mais n’aura pas la force nécessaire pour tenter dans le final après les efforts de début de course. Il prend néanmoins une belle 25e place. Degrandcourt arrive lui dans le groupe juste derrière pour la 27e place. Une belle première pour notre espoir 1ère année !
 

 

Calendrier, effectif, news,... toute l’info du SCO Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article