Nouvelle défaite pour le DBHB à Istres

Ecrit par Victor HOPF Le 18 avril 2017 à 12:10

Dans une fin de championnat anecdotique, le DBHB se déplaçait à Istres avec la volonté de se rattraper, après le match nul obtenu péniblement face à Cherbourg lors de la dernière journée. Seulement, face à des Istréens en pleine bourre dans la course aux Playoffs, la marche s’est avérée trop haute… Dijon a concédé son 12e revers de la saison (30-24), et plafonne à 18 points… Comme quatre autres formations de Proligue.


 
Privés de leur meilleur buteur Pierrick Naudin, laissé au repos suite à une alerte à la cheville, les Dijonnais étaient conscients de l’exploit qu’il faudrait réaliser pour parvenir à ramener ne serait-ce qu’un point de Provence.

 

Marc Poletti aura été en vue avec 8 réalisations © NikoPhot

Istres marque son territoire

Le ton est donné d’entrée. Istres enchaîne les buts comme les perles, profitant des pertes de balles bourguignonnes ainsi que des nombreuses parades de Capelle, déjà chaud dans sa cage (5-1, 8’). Le temps mort rapidement posé par Jackson Richardson n’y change rien, les locaux repartent même de plus belle, après que le DBHB ne se soit retrouvé en infériorité numérique suite à l’exclusion temporaire de Mehdi Ighirri (8-1, 12’). Le match ne pouvait guère plus mal débuter… Le duo Poletti/François-Marie (8 buts à eux deux sur le premier acte) parvient tout de même à colmater les brèches, si bien que Dijon revient petit à petit dans la partie, bénéficiant des quelques maladresses locales face au but, ainsi que des deux minutes infligées à Nuno Goncalves (14-9, 24’).
Grâce à la quatrième réalisation de Jordan François-Marie, les deux formations regagnent les vestiaires sur un score plutôt flatteur pour le DBHB (14-10, 30’).

 

Chardon et les Dijonnais n’auront pas pu rivaliser face à Istres © NikoPhot

Une fin de match à sens unique

Istres repart pied au plancher, infligeant un 6-2 dès la reprise, s’en remettant au bras droit de Nicolas Boschi qui transperce Helal par trois fois en moins de dix minutes (20-12, 38’). Si Lemal tente tant bien que mal de sonner la révolte côté côte d’orien sur contre-attaque, bien imité par Chardon sur pénalty, l’écart reste conséquent (21-16, 44’). Avec 70% d’efficacité au shoot, Gilles Derot peut gérer tranquillement sa fin de match. Marc Poletti (8 buts) et les seins sont tombés sur une équipe dotée d’une grande maîtrise et qui ne s’est pas affolée. Istres se replace idéalement et reprend la 2e place, perdue à Pontault-Combault la semaine passée.
Pour les bleus et blanc, cette défaite attendue les éloigne de la 6e place, qui était l’objectif de cette fin de saison. Ils auront l’occasion de retrouver le goût de la victoire ce vendredi au Palais des Sports contre Nancy.

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

Commentez cet article