Stade Dijonnais – La Seyne : dernier bal à Bourillot

Ecrit par Nicolas Goisque Le 9 avril 2017 à 07:54

Le Stade Dijonnais clôt cet après-midi sa saison en recevant la Seyne (15h00 à Bourillot) pour le compte de la dernière journée de phase régulière de Fédérale 1. Une dernière sortie pour le duo Bonventre/Humblot qui passera la main à un autre Tandem :  Renaud Gourdon (ex St Jean d’Angely)/Thomas Kohler. Ultime confrontation d’une saison pour le moins compliquée pour les jeunes troupes dijonnaises dont une partie devrait faire ses derniers pas sous les couleurs dijonnaises.

 

Dernier de la poule 4 le Stade a mesuré cette année la hauteur de la marche qui sépare la fédérale 2 de la 1 et s’il conservera sa place à ce niveau de part le changement de composition des poules (passant de 10 à 12 clubs), il devra en tenir compte au moment d’aborder le prochain exercice.

 

Laurent Boventre et Lionel Humblot dirigeront leur dernier match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

La fin d’un cycle

Rendons à la paire Bonventre/Humblot ce qui lui appartient; un contrat rempli avec la remontée en fédérale 1 objectif fixé à son arrivée aux commandes, il y a trois ans. Les techniciens dijonnais ont aussi durant ces années appuyé sur la formation des jeunes relayés en cela par le centre de formation qui a vu le jour ces dernières années. Avec les moyens dont ils disposaient ils ont tenté de bâtir un collectif compétitif pour affronter la fédérale 1. Force est de constater que cela aura échoué avec avant cette dernière confrontation un bilan de 15 défaites pour 2 petites victoires. Dijon a manqué un peu de tout cette saison : discipline, rigueur défensive, justesse technique, force mentale…. Tout n’est évidemment pas à imputer au staff et on laisse le soin aux futurs coachs d’analyser tout cela pour repartir sur de nouvelles bases. On aura le temps de voir avec quels hommes.

 

Jouer et offrir le meilleur visage, objectif du stade pour ce dernier match © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Finir sur une bonne note

Balayés à Mâcon lors de la dernière journée mais restant sur une prestation correcte à domicile, malgré la lourde défaite face à Strasbourg, le stade aura à coeur d’offrir une ultime prestation de qualité à son public. Jouant sans aucune pression face à une équipe de la Seyne qui ne joue rien de particulier non plus, les coéquipiers de Baptiste Arvouet ont tout à gagner à jouer en se faisant plaisir, en tentant des choses sans tomber dans le n’importe quoi non plus. Bref on attend un baroud d’honneur à Bourillot que Dijon quitte cette année la tête haute.

 

 

 

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du Stade Dijonnais sur la page du club !

 

Commentez cet article