Ligue 1. SRFC-DFCO : Repartir sur une dynamique positive.

Sur une pente descendante, le DFCO doit absolument ramener quelque chose de Rennes alors que le sprint final pour le maintien pointe le bout de son nez. Comme à chaque rencontre, la tâche sera difficile.

 

 

Un état de forme douteux.

 

Loïs Diony fera son retour ce soir.  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Loïs Diony fera son retour ce soir. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

Rennes, actuellement huitième de notre championnat, est aussi sur une pente descendante. En effet, sur les cinq derniers matchs à domicile, Rennes n’en a remporté qu’un seul, concédant deux défaites. Les Bretons pataugent en ce moment et peinent avec une seule victoire sur les dix derniers matchs même si cela ne se ressent pas énormément au classement. Il faudra se servir du match aller (remporté 3-0 par le DFCO) pour espérer commencer une série de résultats positifs, chère à Olivier Dall’Oglio.

 

Une infirmerie qui se vide.

 

Le coach dijonnais aura l'embarras du choix avec les retours de plusieurs joueurs. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Le coach dijonnais aura l’embarras du choix avec les retours de plusieurs joueurs. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

Bonne chose pour le DFCO, l’infirmerie se vide petit à petit. Marvin Martin et Vincent Rüfli ont repris l’entraînement, le coach dijonnais aura donc des choix à faire pour entamer un sprint final durant lequel tout le monde devra être disponible. Yoann Gourcuff sera de la partie puisqu’il a fait son retour la semaine dernière, Maxer, absent de longue date, revient lui aussi et sera dans le groupe pour défier Dijon.

 

 

Nécessité de prendre des points.

 

Florian Balmont sera absent ce soir. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Florian Balmont sera absent ce soir. © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

 

Il est important de commencer une série positive dès demain soir face à Rennes pour éviter de se faire rattraper par Lorient et Bastia. Il faudra être solide en défense, s’appliquer, s’impliquer et s’affirmer. La situation devient un peu plus pressante maintenant pour Dijon, d’autant plus que l’équipe dispose des qualités pour se maintenir dans l’élite française. Il faudra aller à Rennes en guerrier pour prendre quelque chose.

 

 

 

 

Le groupe dijonnais contre le Stade Rennais

Leroy, Reynet – Chafik, Haddadi, Lang, Lotiès, Varrault, Bouka Moutou – Abeid, Amalfitano, Belmonte, Martin, Lees-Melou, Sammaritano, Bela – Diony,  Rivière, Tavares

Blessés : Balmont (adducteurs), Rüfli (ischios), Sarrabayrouse (dos)
Choix de l’entraîneur : Allain, Kwon, Marié, Rosier, Bahamboula, Abdelhamid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.