Le DFCO féminin veut retrouver la victoire contre Yzeure

Retour au championnat ce dimanche (14h30) contre Yzeure pour les féminines du DFCO. En étant 3ème à la moitié de la saison, une victoire et une nouvelle série positive semblent être impératives pour rester accroché à la tête de la D2F.

La première de Solanet

Le match s'annonce ardu pour le DFCO (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)
Le DFCO n’a plus gagné depuis le 5 novembre contre Metz (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)

Le DFCO féminin n’est pas vraiment sur une bonne série, avec des lourds revers contre le Val d’Orge en championnat (0-4) et contre Vendenheim en Coupe de France (0-3), et un match nul lors de la dernière journée à Toulon (1-1). Beaucoup moins tranchante offensivement qu’en début de saison, et en plein doute sur le plan défensif, l’équipe dijonnaise voudra sans doute repartir du bon pied en 2017 en débutant la phase retour comme elle l’avait fait pour la phase aller. Si Ludivine Bultel s’en est allée pour le LOSC, le DFCO pourra toutefois compter sur un renfort de choix avec Tatiana Solanet en provenance d’Albi (D1). Joueuse dotée d’une grande qualité technique et d’une excellente vision du jeu, elle a déjà pu laisser entrevoir une certaine aisance dans l’entre-jeu face à l’ASPTT samedi dernier en match amical. À son poste, en tant que meneuse de jeu, elle pourrait évidemment exercer une influence importante sur le jeu de sa nouvelle équipe.

Remettre la machine en route

Ophélie Cuynet alignée en défense centrale ? (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)
Ophélie Cuynet alignée en défense centrale ? (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)

Elle effectuera donc ses débuts en championnat sous le maillot dijonnais contre l’un de ses anciens clubs, Yzeure, qui pointe actuellement à la 7ème place. L’équipe yzeurienne est assez irrégulière depuis le début de saison et pas forcément à la place que l’on attendait, mais reste capable d’accrocher n’importe quelle formation en D2, comme elle a pu le montrer face à Grenoble juste avant la trêve (1-1) bien que le DFCO soit à priori favori. Cependant, encore une fois il y aura plusieurs joueuses absentes du côté du DFCO, notamment dans le secteur défensif. Contre l’ASPTT, des essais ont été mis en place, à l’instar d’Ophélie Cuynet positionnée en défense centrale. En attendant les retours de suspensions et de blessures, il faudra sans doute de nouveau « expérimenter » ce dimanche, avant de retrouver une meilleure stabilité. Trois matches sont reportés pour cette journée, dont Grenoble – Nîmes et Val d’Orge – Vendenheim ; ainsi Toulouse et Dijon ont l’occasion de mettre un petit peu de pression en haut du championnat en s’imposant ce week-end.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.