La JDA entre bien mal dans 2017

Ecrit par Nicolas Goisque Le 14 janvier 2017 à 14:19

Après deux derniers matchs en 2016 plutôt encourageants avec une large victoire face à Cholet et une très courte défaite à Strasbourg, la JDA se devait de gagner face à Orleans un adversaire directe dans la course au maintien, qui plus est diminué. Malheureusement les Dijonnais n’ont pas fait le job ce vendredi au palais, manquant notamment d’envie de tout bousculer comme le fustigeait après match le coach bourguignon. Si l’arbitrage a un peu perturbé la dernière minute, Dijon ne s’était auparavant pas donné les moyens de remporter ce match largement à sa portée et Orléans n’a rien volé (76-84)

 

Même si l’on se doute que la bronca au coup de sifflet final étaient surtout destinée au trio arbitral, une bonne partie était peut être également adressée aux joueurs de la JDA qui n’ont pas abordé cette rencontre cruciale comme ils auraient fallu. Laquinton Ross, la recrue encore juste, Miles, le rookie tenait  sa place pour cette rencontre.

 

 

Laurent Legname n'a pas mâché ses mots après la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Laurent Legname n’a pas mâché ses mots après la rencontre © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Honte

Les mots de Laurent Legname et d’Axel Julien après la rencontre sont clairs et nets : « J’ai honte. J’avais dit que dans les matchs comme ça, c’est à la vie à la mort. C’est l’équipe qui aurait le plus d’envie qui gagnerait..Mais je pensais que ce serait Dijon. Ce n’était pas le cas. Orléans mérite sa victoire.La réalité est là. 84 points encaissés à domicile contre cette équipe, ce n’est pas possible »;   « C’est pire que difficile ce soir. C’est un cauchemar. J’ai honte ce soir vis à vis de ce qu’on a fait, principalement en défense. Face à une équipe affaiblie comme Orléans, on se devait de gagner et même tranquillement. Encore une fois, on a fait l’inverse de ce qu’on devait faire et ça ne pardonne pas. Je suis dans un cauchemar ». (Site officiel JDA). Pulvérisée aux rebonds (22 contre 46 !! dont 14 offensifs laissés à l’adversaire, la JDA a en plus été maladroite à 41% de réussite totale au shoot.

 

La JDA n'a pas mis les ingrédients nécessaires pour l'emporter  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

La JDA n’a pas mis les ingrédients nécessaires pour l’emporter © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Départ désastreux

Tout est dit, menée de 12 points après dix minutes avec une défense aux abonnés absents et une adresse calamiteuse, la JDA entame de la pire des manières ce match capital. En face Micah Downs fait à peu près ce qu’il veut pas gêné une seconde par l’adversaire (12-24, 10′). Et cela continue , l’écart passe à -17 quatre minutes plus tard. Il faut deux paniers primés coup sur coup de Julien pour réveiller quelques peu le public assommé et les partenaires du jeune meneur. l’adresse revient quelque peu avant la pause mais Dijon est toujours à la traîne « aux citrons » (35-40, 20′).

 

Crispant

a la faveur d’un 6-0 initial , la Jeanne passe devant quasiment pour la première fois (41-40) mais Downs se rappelle aux bons souvenirs des Bourguignons pour remettre les siens en tête. Si cela s’équilibre quelques peu on aimerait que la Jeanne se réveille nettement plus et face enfin ce qu’il faut pour bousculer cet Orléans qui joue simplement son jeu sans être un foudre de guerre.

le panier refusé à Alingué en fin de match n'a rien arrangé © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

le panier refusé à Alingué en fin de match n’a rien arrangé © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Mais non et ce sont toujours les visiteurs qui abordent le dernier quart en avance au tableau d’affichage (58-60, 30′). Le dernier quart temps est un chassé croisé, les deux équipes crispées mais consciente de l’importance du résultat tentant d’arracher le morceau. Menée de 4 points à une minute de la fin , Dijon marque par Alingué de manière illégale pour les arbitres qui reprochent au grand dijonnais d’avoir dunké le shoot initial de brooks alors que le ballon redescendait dans l’axe du panier. Fureur de Legname, mais rien n’y change, la JDA sort de sa fin de match et s’incline de façon extêmement fâcheuse (76-84). Un minimum de réaction d’orgueil au moins sur la manière s’impose alors que se profile à l’horizon le derby face à Châlon.

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info de la JDA Dijon sur la page du club !

 

Commentez cet article