Le Stade doit retrouver des couleurs à la Seyne sur Mer

Dernier effort de l’année 2016 pour le Stade Dijonnais qui se rend cet après midi à la Seyne sur Mer pour la 9ème journée de fédérale 1, la dernière des match aller et la dernière également avant la trêve hivernale. Passés à côté de leur derby contre Mâcon la semaine dernière, les Dijonnais ont l’occasion de se racheter face à une équipe à leur portée à condition d’être irréprochables dans tous les compartiments du jeu.

 

Après la rencontre conte Mâcon, Le staff dijonnais avait fustigé le manque d’engagement et d’implication de ses troupes pour aborder un tel rendez-vous. Un comble pour le stade qui souhaitait être le leader local de sa poule; il faudra repasser. Ce qui est fait est fait et il faut désormais regarder vers cette ultime journée de la phase aller pour terminer la première partie du championnat sur une note positive.

 

Le Stade doit relever la tête après la lourde défaite face à Mâcon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Le Stade doit relever la tête après la lourde défaite face à Mâcon © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Résultats semblables 

Les Varois qui comptent deux points et une victoire de plus que leurs adversaires du jour ont un parcours relativement similaire à celui des Dijonnais. Ils comptent trois victoires contre Grasse, Graulhet (comme Dijon) et Nîmes. Leur ratio essais marqués essais encaissés est équilibré avec 13 de chaque côté de la balance. Attention cela reste une formation solide qui ne s’était incliné par exemple que de deux points lors de la journée initiale chez le leader Castanet. De surcroît, la Seyne voudra battre le promu à domicile pour le remettre à distance respectable avant la trêve et ainsi passer l’hivers au chaud.

 

Il faudra jouer les coups à fond et les jouer justes © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Il faudra jouer les coups à fond et les jouer justes © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Bien terminer l’année.

Dijon doit une revanche à ses supporteurs, au minimum sur la manière. Pas de pression particulière sur ce match qui pourrait expliquer (sans l’excuser) une quelconque inhibition. Au stade d’être appliqué et concentrer pour ne pas avoir le moindre regrets au coup de sifflet final. La première partie de ce championnat montre sans doute une poule à deux vitesses avec 5 formations qui se détachent et 5 autres qui se battront pour le maintien avec Graulhet pour le moment détaché. La Seyne est ainsi un adversaire direct pour Dijon. Il serait judicieux de commencer à prendre ses distances dès ce match aller.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.