Europes de cross : Miellet et Palcau seront bien de la fête

Ecrit par Nicolas Goisque Le 26 novembre 2016 à 01:18

Les championnats d’Europe juniors et espoirs de cross se dérouleront en Italie, plus précisément à Chia, station balnéaire du golfe des Anges, sur la côte sud de la Sardaigne. 8ème du cross  de sélection à Gujan Mestras le weekend dernier, le vice champion d’Europe et champion de France junior en titre Fabien Palcau (DUC) n’était pas sur d’être sélectionné. Il a donc finalement été repêché par le comité de sélection . En espoirs, son camarade de club Alexis Miellet 5ème à Gujan est lui aussi logiquement sélectionné. Leurs réactions à cette sélection

 

Rémy Geoffroy © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Rémy Geoffroy © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Joint au téléphone mercredi matin matin Rémy Geoffroy le coach des deux jeunes dijonnais confirme ces deux sélections. Un point sera cependant fait en ce qui concerne Fabien Palcau dans une semaine pour juger de l’opportunité définitive de sa participation. Au vu de ses résultats récents, de la forme qui revient et des 6 secondes qui le sépare du 6ème à Gujan, la sélection de Fabien est logique poursuit le coach, il est un élément important du collectif France.

 

© Alvaro Cerveira

© Alvaro Cerveira

Alexis Miellet : « Pour ma sélection je suis très heureux, c’est la 7 ème et surtout un 4/4 en cross ! Je me sens super bien et j’aurai à coeur de bien réussir ma course, je me battrai pour l’équipe afin qu’on reviennent avec la plus belle des médailles ! Pour Fab (ndlr : Fabien Palcau), c’est cool pour lui, je suis sur que la forme va revenir d’ici 2 semaines et qu’il va faire un gros truc

 

© Alvaro Cerveira

© Alvaro Cerveira

Fabien Palcau : « Cette sélection me fait évidemment très plaisir. J’ai vraiment envie d’y aller pour défendre le titre par équipe et ma deuxième place en individuel. Si ma forme remonte d’ici la semaine prochaine, cela sera bénéfique pour tout le monde. La fédération me laisse une semaine vu mon état de forme qui n’est pas à 100%. Si d’ici une semaine je ne suis pas en forme, il y aura un meilleur choix à faire que moi, je ne veux surtout pas pénaliser l’équipe. C’est Rémy, mon coach qui jugera au vu des séances à venir« .

Commentez cet article