4 h du Paul Ricard : Le DRT à la finale du TTE 2016

Le Dijon Racing Team avec son équipage Thomas Comparot, Fabrice Bouchet au volant d’une  RCZ racing cup disputait ce weekend les 4 heures du circuit Paul Ricard étape finale du Trophée Tourisme Endurance 2016. Thomas Comparot nous fait le récit du weekend et le bilan de l’année pour le team dijonnais

 

Thomas Comparot et Fabrice Bouchet  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Thomas Comparot et Fabrice Bouchet © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Vendredi après-midi:

Nous avons trois séances d’essais de 25 min pour découvrir ce circuit. Je pars à 13h pour la première, le circuit est long, certaines portions sont sous une pluie fine et donc humides , d’autres sèches…. Pas idéal pour prendre des repères. A 15h, c’est au tour de Fabrice, piste sèche cette fois. La dernière séance de 17h30 se fait la nuit. Dès les premiers tours, la pluie fait son retour, je rentre au stand pour mettre les pneus pluie. Il reste alors à peine 10 minutes sur la séance.

 

 

Le circuit Paul Ricard © Biancotto CPR
Le circuit Paul Ricard © Biancotto CPR

Samedi matin:

Fabrice prend le départ de la séance des qualifications sous le soleil, le rythme commence à s’accélérer et il réalise un temps qui nous permet d’être dans les trente premiers. Je prend alors le volant, c’est plus compliqué pour moi, les repères ne sont toujours pas pris. Je n’améliore pas le chrono et nous passons alors à la 41ème position ( 14ème du T2 (RCZ, Clio 4, Lotus, BMW…)

 

 

Entrée en piste pour la RCZ © DRT
Entrée en piste pour la RCZ © DRT

Samedi après-midi: La course
Des progrès

Départ de la finale à 15h. Je prends le départ. Nous restons autours de la quarantième place dans les premiers tours quand le premier safety car est déclaré suite aux premières sorties de piste. Je recolle alors à la tête de course. La fin du Safety donne un quasi autre départ et je suis juste derrière deux autres RCZ qui vont me servir de cible et m’aidez à progresser. Enfin mes chronos tombent. Je passe ces deux RCZ et passe le volant à Fabrice. Nous sommes 34 ème du général (sur 71) et 14eme des RCZ (sur 22). Fabrice stabilise aussi ses chronos, à 2h de course nous sommes 31eme et 11eme. La nuit tombe et nous nous rapprochons du TOP 10 des RCZ. A 40 min de la fin de course, nous nous préparons pour le dernier changement de pilote, jusque-là, nous avions fait un sans-faute au stand mais le dernier relais sera trop rapide.

 

Pénalisés

2 min 29 pour 2 min 30 minimum autorisé, nous sommes alors 5 ème des T2 et 19ème au général mais nous prenons une pénalité Stop and Go de 1s( passage au box + arrêt de 1s ce qui nous fera perdre 40 secondes au total).

Au stand au Castellet © DRT
Au stand au Castellet © DRT

Dans les derniers tours, Fabrice remarque une vibration anormale à l’avant gauche, afin de ne pas tout perdre, il relâche un peu alors jusqu’au drapeau à damier (c’est le roulement de roue avant gauche qui était explosé). Nous terminons alors 7ème des RCZ sur 22) et 22eme au général (sur 71). On s’en sort pas mal pour une première sur ce circuit du Var.

Notre saison 2016 se termine alors. Une saison courte (seulement 4 participations sur 8) mais elle nous a permis d’apprendre l’essentiel de cette auto avec en cadeau, un podium à Dijon. Reste maintenant à aller chercher des meilleurs chronos sans pénaliser nos stratégies de course. Un beau programme pour 2017…

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.