Trail de la Madonne : le doublé pour Thomas Remond

Du beau monde et du monde tout court ce dimanche pour la 23ème édition du trail de la Madone, l’un des plus anciens de Côte d’Or, organisé par toute l’équipe de « Vallée de l’Ouche Orientation (VOR) » sous la houlette de Jean-David Lalevée. Thomas Remond et Gaelle Chauvot sont les lauréats 2016 sur 14 km tandis que Frédéric Renard et Pascaline Horiot remportent le 8 km.

 

Plus de 1000 photos de toutes les courses ICI  tous les résultats ICI

 

Fidèle au poste malgré la pluie et le froid dont on sait que ce ne sont pas ses tasses de thé, le toujours jeune et passionné Christian Guyot, était bien sur au micro pour accueillir à Velars sur Ouche, les plus de 600 concurrents, toutes courses confondues dont plus de 400 prêts à partir à l’assaut de la Madone. Ravi, le Christian de voir la qualité du plateau de cette nouvelle édition.

 

Elwan Segard et Andrea Leclere © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Elwan Segard et Andrea Leclere © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

Segard et Leclere chez les jeunes

Il allait avoir du travail notre ami speaker puisque les trois courses de la journée nous ont réservé, une fois n’est pas coutume trois arrivées au sprint. Et cela commençait des les 3,5 km proposés aux jeunes, puisque Elwan Segard (DUC) ne devançait son compagnon du DUC Sombernon Martin Dailliez que de deux petites secondes sur la ligne d’arrivée; 13’09 contre 13’11. Le Beaunois du Rougeot Beaune Triathlon, Benjamin Bellang terminait un peu plus loin pour prendre la dernière place sur la boite en 13’43. Victoire plus nette chez les fille de la duciste Andréa Leclere, 6ème au scratch en 15, 58 qui devance Camille Rodet (Vingeanne’s teenager, 8ème en 16’45 et Lola Boussier (VOR) 17’41. Une belle première course pour ouvrir la journée.

 

Frédéric Renard et Pascaline Horiot  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Frédéric Renard et Pascaline Horiot © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

Renard pour 6 secondes

2ème course et deuxième suspense, puisqu’il faut là aussi attendre les ultimes mètres pour avoir le verdict. Frédéric Renard (NL),  tire son épingle du jeu et précède donc de justesse Sébastien Monnot (Tri val de Gray  AC Vingeanne) 31’25 contre 31’31 sur ces 8 km. Monnot qui  conserve lui aussi six petites secondes sur le troisième Franck Caillot (NL) 31’37. 37ème du Scratch en 40’48, Pascaline Horiot (ASPTT Dijon) ne comptait elle aussi qu’une avance minime sur sa dauphine Josiane Emmanuel Emile (NL) qui terminait à 10 seconde (40’58), Anne Fleur Lhuillier complétant le podium (42’07). Intensité et suspense ont donc marqué ce 8 km.

 

Thomas Remond et Gaelle Chauvot © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Thomas Remond et Gaelle Chauvot © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

 

Remond d’un souffle

Le 14 km ne pouvait se permettre d’être en reste après ses deux premières courses très disputées. De fait la lutte fut encore plus intense et  menée à une allure folle, car ce n’est que d’une toute petite seconde que Thomas Remond le tenant du titre parvenait à prendre le meilleur sur Florian Bernabeu (Runnig conseil), Benjamin Petitjean , pas le premier venu complétant le podium à 19 secondes des deux premiers (53’27, 53’28 et 53’47).  » Le titre est conservé !! Et le record de l’épreuve en prime en 53’27, grâce à une concurrence très relevée qui a rendu la course très disputée » se réjouissait le vainqueur sur les réseaux sociaux.

Christain Guyot était plus couvert que cela ce dimanche  © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Christain Guyot était plus couvert que cela ce dimanche © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Chez les féminines Gaëlle Chauvot (DIJON Single Track) prenait la 81ème place du scratch pour l’emporter en 1h09’47 devant Noémie Vouillon (ADOC Chenôve) reléguée à 50 secondes 1h10’37 et Stéphanie Vaxillaire (NL) 1h13’10. La 413ème et dernière arrivée mettra, elle, 1h53’58 pour rallier l’arrivée.

 

Quelle belle édition que cette 23 ème Madone. Les coureurs n’étant nullement découragés par la météo, Christian Guyot peut renouveler son stock de bonnets gants…. pour les éditions suivantes, que l’on attend déjà impatiemment tout comme Thomas Rémond qui visera le triplé l’an prochain  »  Merci à tous mes proches qui étaient présents malgré la météo capricieuse ! Déjà hâte de revenir l’an prochain »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.