Les Gazelles ont souffert face aux Ovale Tigresses du Creusot

Tigresses contre gazelles, une affiche alléchante au Creusot pour ce derby de la 5ème journée de fédérale 2 de rugby féminin. N’étant pas en brousse, les Gazelles dijonnaises avaient évidemment leur mot à dire dans ce match. Elles l’emportent au final (26-14) non sans difficulté, et notamment grâce au triplé d’une Lola Couturier étincelante durant la rencontre.

 

Avec cette 4 ème victoire, Dijon conserve le leadership de cette poule 3 avec une longueur d’avance sur Vincennes (seule équipe invaincu mais qui compte un match de moins), et trois sur Bords de Marne, autre équipe a compter un match de moins et un point de bonus de plus que Dijon. Les Dijonnaises qui seront exemptes lors de la prochaine journée ce dimanche et qui recevront ensuite Sud Alsace le 4 décembre prochain.

 

Mélitine Masso a inscrit le deuxième essai dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Mélitine Masson a inscrit le deuxième essai dijonnais © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Des Tigresses affûtées.

Sur le papier, les gazelles étaient données favorites de ce match, es Tigresses n’ayant jusque là grappillé qu’une victoire en 3 rencontres face à Ste Geneviève des bois (seul tombeur de Dijon à ce jour). Mais un Derby n’est jamais joué d’avance. cela se vérifie à la pause puisque si Lola Couturier et Mélitine Masson au 24ème et 34ème minutes avaient inscrit deux essais non transformés, Le Creusot plutôt bien présent sur les phases de regroupement avait eu sa part de ballon a joué et avait aussi rejoint l’embut dijonnais à une reprise (13-7, 40′). Mieux pour les locales, elles remettaient ça à l’heure de jeu, prenant les commandes (13-14, 60′) se prenant à espérer.

 

Lola Couturier a fait parler ses jambes © Nicolas GOISQUE/archives
Lola Couturier a fait parler ses jambes © Nicolas GOISQUE/archives

Couturier une gazelle bien nommée

Mais Dijon finira mieux et grâce à une Lola Couturier des grands jours, avaleuse d’espace, marquera deux nouveaux essais (70′ et 75′) pour finalement donner la victoires aux protégées de Jordan Gaudiller et Didier Couette qui déclarait après la rencontre : « Un match très bien préparé par le Creusot avec une défense très agressive sur notre charnière, un ballon mouillé et un arbitrage très Light voilà ce qui nous a compliqué la tâche« . Couturier et Dijon ont donc préservé l’essentiel en s’évitant de laisser en route des points précieux avant la grosse échéances du 18 décembre prochain face à Vincennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.