Toulouse – DFCO F : déplacement périlleux chez les Violettes

Long trajet pour les joueuses du DFCO, qui se déplacent ce samedi soir (19h) en Haute-Garonne pour affronter le TFC. Les Violettes talonnent Dijon au classement, et essayeront sans doute d’être les premières à faire chuter le leader.

Opposition entre deux favoris

Déplacement compliqué pour Sarah Huchet et le DFCO (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)
Déplacement compliqué pour Sarah Huchet et le DFCO (Crédit photo : Nicolas GOISQUE)

En début de saison, le DFCO et le TFC faisaient logiquement partie des équipes citées parmi les favorites pour la montée en D1, avec Grenoble et le Val d’Orge notamment. 8 journées plus tard, cela se vérifie : Dijon est leader avec 20 points et n’a toujours pas connu le défaite, tandis que Toulouse pointe à la 3ème place avec 17 points. Les Violettes surfent sur leur fin de saison dernière ascendante où elles avaient réussi à accrocher le podium. Accrochées par le Val d’Orge (1-1) à l’ouverture du championnat, puis vaincues à Nîmes (2-1) lors de la 6ème journée, elles restent toutefois dans le bon wagon avec une grosse victoire 3-1 contre Grenoble dimanche dernier, et savent qu’un succès contre Dijon les placeraient en position favorable. Le Tef’ peut compter sur un excellent goal-average de +17, et la meilleure attaque du championnat : 23 buts inscrits, dont 11 par Marie-Pierre Castera, l’attaquante phare du TFC qui a connu la D1 durant plusieurs saisons avec celui-ci. Le DFCO, quant à lui meilleure défense de ce groupe B, devra parvenir à la museler. Il faudra toutefois se passer de Charlyne Corne (blessée) qui devrait être une nouvelle fois remplacée par Tiphaine Baujard, auteure d’une belle prestation face à Metz le week-end dernier. Offensivement, Dijon est également amputé d’Agnès Kouamé, elle aussi absente sur blessure. Malgré ça, les Dijonnaises ont beaucoup de qualités à faire valoir et une victoire leur donnerait une jolie marge d’avance sur leur adversaire du jour. Aussi, cela leur permettrait de démontrer qu’elles sont capables de battre les autres équipes du top 5, après avoir été tenues en échec face à Grenoble et Vendenheim.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.