DBHB – Chartres : chaude opposition au palais

Entre un Dijon Bourgogne Handball qui connait un début de saison difficile et bien en deçà de ses ambitions et espoirs, et un Chartes Métropole Handball candidat déclaré à une remontée immédiate mais qui a déjà laisser trébucher à deux reprises en 6 journées, l’empoignade s’annonce chaude ce soir au palais des sports. Dijon ne doit plus tarder à engranger des points s’il veut tenir son objectif de play-off. La réception de Chartres est peut être une bonne chose tant la capacité tant on connait la cpacité dijonnaise à monter son niveau face au « gros ». Un gros qu’il faudrait absolument dominer pour retrouver un peu de confiance et de certitudes.

 

Lancé d'entrée par Richardson face à Billère Lilian Pasque avait répondu présent © NikoPhot archives
Lancé d’entrée par Richardson face à Billère Lilian Pasque avait répondu présent © NikoPhot archives

Une défaite d’un but à Massy, comme ce fut le cas pour Dijon samedi dernier, n’est pris à part pas forcément infamante, mais au vu du scénario de la rencontre et surtout de la situation dijonnaise au classement, elle devient plus que rageante. Une grosse réaction est attendue de la part du staff bourguignon.

 

Livrer une partition complète

Sam Pécaud, l’entraîneur adjoint dijonnais se posait samedi dernier la question : « comment tu peux perdre un match comme ça on a les occasions pour revenir à la fin mais on ne marque pas.  l’équipe a répondu présent jusqu’à la 45 ème mais ça ne suffit pas ». Le problème est bien posé; un match de handball dure 6 minutes et non 45, pour le moment Dijon a trop connu de trous d’air qu’il n’a pas su gérer. Car les temps faibles existes toujours dans un match et ce sont des moments à traverser d’une façon précise : « Il faudra en faire plus et être plus exigent sur les petits détails, sur le respect des consignes sinon tu te mets en difficulté et tu doutes dans les moments importants alors que c’est là où tu dois t appuyer sur quelque chose de concret » ajoute Sam Pécaud.

Dijon devra gérer les 60 minutes correctement pour s'imposer © NikoPhot archives
Dijon devra gérer les 60 minutes correctement pour s’imposer © NikoPhot archives

On sait que Dijon possède les armes défensives et offensives pour faire mal à quasiment tous ses adversaires, il faut juste les utiliser correctement et par exemple, ne pas s’affoler, se précipiter ou vouloir sauver la patrie en solitaire quand le « feu » adverse se fait plus violent.

 

Chartres voudra réagir

Candidat déclaré à la remontée, Chartes a déjà 6 longueurs de retard sur son principal rival Tremblay, se trouve derrière Pontault qui vient de le battre chez lui et est à égalité avec Billère ou Massy. C’est dire que les hommes de Jérémy Roussel viendront chez le « mal en point dijonnais » avec l’ambition de repartir avec la victoire.

Chartes un esmble très solide © CMHB 28 Lombard
Chartes un esmble très solide © CMHB 28 Lombard

Côté effectif Chartres est plus qu’armé dans toutes les lignes. De l’ex Chambérien Grahovac, toujours fantasque et performant dans sa cage au solide pivot Danois Lars Hald en passant par l’ailier espagnol Reig – Guillen, la paire d’arrière Bécirovic N’Diaye  ou le demi centre Molinié c’est du costaud, du très costaud. l’attaque Chartraine tourne à pile 30 buts par match depuis le début de saison, une moyennequ’il serait bon pour les Dijonnais de faire baisser ce soir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.