Grenoble BDL – DHC : 1/16ème de finale de la Coupe de France

Demain soir les Ducs du Dijon Hockey Club se rendent à Pôle Sud pour affronter les Brûleurs de Loup de Grenoble en 1/16ème de finale de la Coupe de France. Dijon entend bien redorer le blason de la capitale Bourguignonne en essayant d’inscrire une troisième coupe de France au palmarès du DHC. La compétition démarre face à une équipe grenobloise très solide et talentueuse en attaque. Un match qui promet beaucoup de spectacle.

 

Les Brûleurs de Loups sont en pleine confiance

Alexandre Texier tentera une nouvelle fois de tromper Buysse dès qu'il en aura l'occasion © Nicolas Goisque
Alexandre Texier tentera une nouvelle fois de tromper Buysse dès qu’il en aura l’occasion © Nicolas Goisque

Grenoble fait peur. La première rencontre face aux Isérois cette saison s’est soldée par une défaite 6-2 à Trimolet. De plus, malgré leurs 6 points de retard en championnat, les Brûleurs de Loups arrivent à se hisser à la neuvième place (à égalité de points avec Dijon) en s’illustrant offensivement. Dernier match en date, hier face à Nice. Les BDL l’ont emporté 7 buts à 4, de quoi faire peur à n’importe qu’elle défense.

Les Grenoblois partent favoris. Ils disputent ce match devant leur public et sont en pleine confiance avec leur artillerie offensive. Les Ducs devront surveiller de près le jeune joueur Texier qui avait inscrit un triplé à Trimolet lors de la première journée de championnat. Il est le meilleur pointeur de son équipe avec le joueur emblématique de Grenoble Eric Chouinard. Les talents individuels de cette équipe pourrait causer beaucoup de problèmes à la défense dijonnaise dans cette arène qui saura donner de la voix pour pousser son équipe vers la victoire.

 

Les Ducs devront surprendre

Jonathan Paredes devra tout mettre en oeuvre pour espérer remporter ce match © Philippe Rouinssard/Hockey Hebdo
Jonathan Paredes devra tout mettre en oeuvre pour espérer remporter ce match © Philippe Rouinssard/Hockey Hebdo

Les Ducs ont prouvé durant ce début de saison qu’ils ne refusent jamais l’adversité. A l’image du dernier match face à Bordeaux, les Dijonnais aiment contrarier les favoris. Les Grenoblois pratiquent un jeu physique que les Bourguignons entendent bien calmer. Malgré des gabarits plus petits, les Ducs ne rechignent jamais à aller au contact. De plus les Bourguignons savent pratiquer une défense rigoureuse et efficace quand ils le veulent. Suppléer par Henri-Corentin Buysse, actuellement cinquième meilleur gardien de la ligue, les Dijonnais ont les moyens de ralentir sinon de stopper les offensives Grenobloises.

Ici la rigueur devra s’appliquer pour les sorties de zones et les passes. L’effectif Bourguignon a du talent en terme de finition devant la cage mais les sorties de zones sont encore trop hasardeuses pour entendre rivaliser avec un adversaire qui ne laisse aucune chance. La moindre erreur sera sanctionnée.

 

Les supporters Dijonnais espèrent revivre le frisson de 2006 et 2012. Les joueurs du DHC devront être prêt à faire face à un adversaire de taille. L’intensité et l’efficacité offensive seront les armes de prédilection des Grenoblois. Pôle Sud est prêt à accueillir un véritable combat.

 

Coup d’envoi demain 20h !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.