Le DFCO féminin ne tremble pas à Aurillac

La décision s’est faite dans les 25 dernières minutes, mais le DFCO a réussi à imposer sa force face à Aurillac-Arpajon pour l’emporter finalement 3-0. Toujours invaincu, le club dijonnais poursuit sa dynamique positive tout en haut de la D2.

Une décision tardive

Charlyne Corne © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Charlyne Corne © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Classée dernière du groupe B, pour autant cette équipe d’Aurillac-Arpajon ne se présentait pas face au DFCO pour faire de la figuration et comptait bien vendre chère sa peau. Les Dijonnaises réalisent malgré cela une entame de match très correcte. « Une bonne entrée en 1ère mi-temps pendant 25 minutes, sans concrétiser nos actions… puis on a laissé jouer Aurillac, et on a un peu reculé » décrit la capitaine Ludivine Bultel. Un petit couac également avec la blessure de Romane Bruneau (entorse) qui a dû laisser sa place à Léa Massibot à la mi-temps, de retour de blessure. Le petit relâchement de l’équipe dijonnaise a poussé la coach Sandrine Mathivet à opérer à un recadrage pendant la pause. Cela fonctionne et la décision se fait finalement à la 68ème minute grâce à la jeune Violette Kummerle qui reprend victorieusement un coup-franc tiré par Ludivine Bultel (0-1). Le plus dur est alors fait et le DFCO peut « dérouler » dans les vingt dernières minutes.

Le DFCO sécurise sa victoire

Mary Chappe
Mary Chappe © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Une ouverture du score qui met en confiance les Bourguignonnes, et Laura Bouillot porte le score à 0-2 après avoir éliminé sa vis-à-vis pour son 6ème but cette saison (78′). Bultel frappe sur la barre dans la foulée mais c’est Lindsey Derré, reprenant une frappe de Bouillot renvoyée par la gardienne auvergnate, qui permet à son équipe de mener 3-0 (85′). Une victoire obtenue notamment grâce aux jeunes joueuses comme l’explique Ludivine Bultel : « les jeunes ont été très précieuses, elles sont entrées en jeu pour apporter et c’est très plaisant ! ». Dijon soigne donc le résultat et son goal-average face à un FC2A qui se voit enfoncé en bas du classement. Le DFCO reste seul en tête avec désormais 16 points, poursuivi par Grenoble et le Val d’Orge tous deux pointant à 14 unités. Toulouse a connu sa première défaite à Nîmes (2-1) et se laisse distancer. La 7ème journée, après une trêve le week-end prochain, promet d’être passionnante avec des duels Toulouse – Grenoble, Val d’Orge – Nîmes et Dijon – Vendenheim. Ludivine Bultel appelle d’ailleurs le public à venir soutenir en nombre le DFCO féminin pour ce match qui se jouera le dimanche 30 octobre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.