Le CDB à Nice pour poursuivre son bon début de saison

Actuellement 5 ème du championnat à un point des leaders après un début de saison plutôt encourageant (2V, 1N, 1D) le Cercle Dijon Bourgogne se rend ce vendredi à Nice pour y affronter une formation considérablement remaniée à l’intersaison et qui présente strictement le même bilan que les Dijonnaises en occupant la 4 ème place. Une confrontation intéressante qui devrait en apprendre un peu plus sur les capacités bourguignonnes à s’exprimer à l’extérieur et qui verra la néo Niçoise Marie François affronter son club formateur.

 

Après sa belle victoire sur Fleury, le CDB présente après 4 journée, un bilan comptable qu’il n’avait plus connu depuis quelques années. Si l’on a vu beaucoup de choses encourageantes depuis le début de saison, c’est évidemment sur la durée que l’on jugera au final. Bien négocier le virage niçois serait donc une très bonne chose.

 

 

Martina Skolkova reste une des valeurs sures du CDB © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Martina Skolkova reste une des valeurs sures du CDB © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Des points de satisfaction

Tout n’est bien sûr pas parfait dans ce que proposent les filles de Christophe Maréchal depuis le début de saison, mais il y a des signes encourageants tout de même. Quand le CDB déploie sa hargne défensive, il reste une formation très solidaire avec de grosse valeurs d’agressivité et de solidarité qui en font une formation difficile à jouer. De plus il cherche depuis quelque temps à imprimer du rythme aux rencontres et s’il reste pas mal de déchet on sent l’équipe en progrès dans ce domaine. En outre, l’intégration des recrues arrivées à l’intersaison semblent bien se passer. Kpodar, Frey ou Deroin ont déjà montré et amené de belles choses et Morena monte elle aussi doucement en puissance à l’image de sa prestation encourageante face à Fleury. Skolkova reste, elle, une joueuse de devoir sur laquelle on peut s’appuyer tout comme la capitaine Léa Terzi. Joanna Lathoud confirme en défense et prend également une place intéressant comme solution en pivot d’attaque. Bref plein de signes qui font penser à un renouveau tant attendu par le club et ses supporteurs. Le plus dur restant devant : confirmer.

 

Marie François jouera pour la première fois contre le CDB © OGC NCAH
Marie François jouera pour la première fois contre le CDB © OGC NCAH

Un Nice aux nouveaux visages.

10 départs et non des moindres dont l’entraîneur pour autant d’arrivées; autant dire que l’OGC Nice Côte d’Azur handball ne ressemble plus beaucoup à la formation croisée l’an dernier. Exit notamment les trois internationales françaises Beatrice Edwige, Alexandra Lacrabère et Cléopatre Darleux, plus de Laurine Daquin non plus ni de Sébastien Gardillou l’entraîneur de ces dernières années. L’équipe est rajeunie avec dans les arrivées les plus marquantes, Jane Schumacher, internationale danoise déjà très performante au scoring, Marie Prudhomme , l’internationale serbe Marija Colic ou encore donc Marie François. Les Niçoises ont commencé tambour battant en allant s’imposer à Brest. La formation entraînée cette année par Emmanuel Dott (adjoint de Gardillou jusqu’alors) s’est en revanche inclinée à domicile face à Fleury et reste sur un nul à Toulon et une victoire sur Celles/Belle. Nice est toujours emmenée par ses deux internationales islandaises dont la remuante  demi-centre Knutsdottir et aussi par l’égyptienne Abdelmalek redoutable scoreuse.

On s’attend donc à une rencontre particulièrement intéressante et ouverte entre deux équipes qui ont placé leur saison sous le signe du renouveau.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.