Le CDB défie le leader Fleury

Après sa défaite à Brest la semaine dernière face à une très solide formation bretonne, le CDB retrouve son palais ce soir pour y affronter le leader Fleury seule formation à 3 victoires en trois matchs. Le club vice champion de France a complètement changé de visage à l’intersaison avec un renouvellement quasi complet de l’effectif entraîneur compris. Pour le moment les résultats sont au rendez-vous.

 

Avec le départ de son principal sponsor, de son coach, l’emblématique Frédéric Bougeant, et de sa kyrielle d’internationales (Nze Minko, Niombla, Kamdop, Houette, Bruneau Cabral Barbosa……) tout le monde se demande bien si le club de la banlieue orléanaise va continuer à truster le haut de tableau comme il l’a fait ces dernières saison.

 

Dijon devra défendre de façon agressive et collective face au leader © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Dijon devra défendre de façon agressive et collective face au leader © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Fleury reste costaud

Si le casting est sans doute un brin moins prestigieux, Fleury a quand même recruté des joueuses très intéressantes. Côté français on note le retour en France de l’ex internationale Paule Beaudoin après une parenthèse allemande, et aussi les arrivées des deux  ex Niçoises Manon le Bihan et Laurine Daquin (bien connue du CDB). On ajoute à cela les internationales brésiliennes Bruna de Paula et sénégalaises Amina Sankharé, la cubaine Eyatne Gomez une autre brésilienne Dias et on aura fait le tour. Pami les « restantes » (13 départs quand même !!) la gardienne Julie Foggéa et l’internationale espagnole Elisabeth Chavez restent des valeurs sures. Comme Dijon, Fleury dispose également d’un centre de formation plein de jeunes prometteuses. Il y a certes une mayonnaise à faire prendre pour le nouveau coach Florence Sauval bien connue chez nos voisins bisontins, mais sur le papier cela a toujours de la gueule !!

 

l'intégration de Tamires Morena  se fait progressivement © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
l’intégration de Tamires Morena se fait progressivement © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Objectif Palais imprenable.

C’est l’un des leitmotiv du nouveau président du CDB Gilles Poissonnier; refaire du palais une forteresse imprenable. Contre Besançon il y a 15 jours Dijon a su préserver l’essentiel en concédant un nul. Des points considérés comme perdus par Christophe Maréchal. Dijon et son équipe , elle aussi new look même si à une échelle moindre que son rival du soir passera donc un test d’envergure mais pas insurmontable. On sait les secteurs à améliorer, l’attaque placée, le jeu de transition et l’intégration progressive de Tamires Morena au poste délicat mais crucial de pivot. Les valeurs morales historiques de combattantes de défense  des Dijonnaises ne seront également surtout pas de trop pour faire mettre un genou à terre à Fleury pour la première fois cette saison.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.