Rouen-DHC : Déplacement compliqué pour les Ducs

Communiqué du Dijon Hockey Club

Après un succès probant sur les Aigles de Nice (5-1) les Ducs se rendent à Rouen pour une partie qui s’annonce à hauts risques. Si les Dragons de Rouen n’ont plus battu en SAXOPRINT LIGUE MAGNUS le Dijon HC depuis janvier 2015, il n’en demeure pas moins que Rouen est plus que jamais l’ultra favori du championnat.

Les Ducs sont invaincus face à Rouen depuis Janvier 2015© Guillaume Meurisse / Hockey Hebdo
Les Ducs sont invaincus face à Rouen depuis Janvier 2015© Guillaume Meurisse / Hockey Hebdo

Le coach Fabrice Lhenry et son adjoint Ari Salo disposent d’un effectif digne du RHE76 et de son statut « européen » Avec pas moins de six internationaux français (les frères Treille, Chakiachvili, Perret, Lampérier et Raux) de trois anciens joueurs de NHL (Sabourin, Coulombe et Hussey) et trois autres ayant été draftés en NHL dans leur jeunesse (Koudys, Thinel et Guenette) les Dragons lancés à plein régime peuvent donner le tournis à n’importe quel adversaire du championnat. Aucune équipe n’a à sa disposition un tel effectif. Devant leur public exigeant, revêtus de leur costume de favori, les rouennais auront la pression sur les épaules. Avec en ligne de mire la première place occupée actuellement par Gap qui leur échappe depuis la première journée.

On sent une dynamique actuellement au sein des troupes de Jonathan Paredes © Nicolas Goisque
On sent une dynamique positive actuellement au sein des troupes de Jonathan Paredes © Nicolas Goisque

Pour contrer cette armada, Jonathan Paredes et Morgan Persson auront travaillé en amont sur la tactique à adopter. Loin de se présenter en victimes, les Ducs de Dijon opposeront leurs armes. Collectivement au point, individuellement talentueux, les Ducs et leur capitaine Benoît Quessandier disposent en outre d’unités spéciales performantes. Jimmy Jensen et ses coéquipiers ont par exemple hissé le jeu de puissance dijonnais au premier rang du championnat avec un taux de 27,27% de réussite. Dotés de renforts étrangers haut de gamme avec notamment Patrick White drafté au premier tour ou Mathias Månsson ex-international suédois, les Ducs peuvent s’appuyer sur de nombreux joueurs français aussi rapides que performant dans le rôle qui leur est assigné. De la première à la quatrième ligne, Fabien Métais, César Joffre, Julien Laplace et autre Vincent Melin font un travail remarquable.

Toujours motivés à l’idée de performer dans la patinoire de l’Ile Lacroix et au lendemain de leur victoire face à Nice, les dijonnais ont déjà repris le chemin de l’entraînement. Avec un objectif en vue, Rouen et ses fabuleux Dragons. Match à suivre en direct sur Fanseat.com.

Les Ducs de Dijon retrouveront ensuite la patinoire Trimolet le mardi 4 octobre à 20h00 pour la réception de Strasbourg. Réservations sur www.dijonhockeyclub.fr Entrée gratuite pour les enfants de moins de 10 ans accompagnés.

 

Calendrier des prochains matches
Vendredi 30 septembre à 20h00 à Rouen, Rouen/Dijon (7ème journée)
Mardi 4 octobre à 20h00 à Dijon, Dijon/Strasbourg (8ème journée)
Vendredi 7 octobre à 20h30 à Lyon, Lyon/Dijon (9ème journée)
Dimanche 9 octobre à 17h00 à BESANCONDijon/Chamonix-Morzine (10ème journée)
Mardi 11 octobre à Amiens, Amiens/Dijon (11ème journée)

 

Patinoire de Dijon, 1 bd Trimolet. Parking gratuit. Tramway T1, station Parc des Sports. Bar et restauration sur place

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.