La JDA a finalement cédé à Limoges

Devant tout au long de la partie, la JDA Dijon Basket a craqué dans le dernier quart temps et s’incline dans l’enfer de Beaublanc pour le compte de la première journée de Pro A.

 

Keaton Grant termine meilleur marqueur avec 15 points © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives
Keaton Grant termine meilleur marqueur avec 15 points © Nicolas GOISQUE/NikoPhot archives

Dijon n’est pas passé loin. Tout près d’un premier gros coup de la saison. Durant le troisième quart temps, les hommes de Laurent Legname avaient fait le trou et possédaient 15 points d’avance. Mais Dijon a vu son avance fondre comme neige au soleil. Dans un Beaublanc, déjà chauffé à blanc, la JDA a vécu une fin de match difficile. Sans complètement lâcher, Dijon a craqué et a vu Limoges passer devant dans le dernier quart de la partie. Pourtant, les protégés de Legname maîtrisaient bien la partie. Dans ce duel de défenses agressives et bien en place, la Jeanne profitait de la maladresse offensive des Limougeauds pour prendre les devants au tableau d’affichage (28-31, 20e). Au fil des minutes, le CSP s’est enfoncé dans les difficultés offensives et les approximations. Il n’en fallait pas plus pour la JDA.

 

Les Dijonnais en profitaient pour prendre le large. L’écart gonflait et atteignait les 15 points en plein milieu du troisième quart temps (34-49, 25e). Mais un coup de sifflet hasardeux relança les joueurs du CSP. Beaublanc se réveilla et retrouva de la voix. Sous l’impulsion de son sixième hommes, Limoges mettait un tout autre niveau d’intensité défensive. Le CSP accélérait et revenait dans la partie. Dijon subissait les vagues des locaux et les voyait revenir dangereusement. Passant de 15 à 4 points d’avance à la fin du troisième quart (52-56), Dijon résista mais finissait par craquer dans les dix dernières minutes de la partie. Sous la pression d’une formation de Limoges en pleine euphorie et d’un Beaublanc en feu, la JDA ne pouvait plus revenir et concéda une défaite qui laisse tout de même bien des regrets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.