JO Paralympiques : espoir de médaille envolé pour C le Guen

Ecrit par Nicolas Goisque Le 16 septembre 2016 à 12:07

A Rio l’équipe de France de rugby fauteuil comptait bien démontrer les progrès accompli depuis Londres 2012. Septième Nation Mondiale, la France visait « secrètement » une des deux premières places de son groupe pour intégrer les demi finales de la compétition et se donner une chance de médaille. Un objectif qui s’est brisé hier soir après la défaite face au Japon (57-52).

 

Corentin à droite en action conte les USA © Pascal PCS

Corentin à droite en action conte les USA © Pascal PCS

Objectif de départ ambitieux

Avant son départ pour Rio, Corentin le Guen nous l’affirmait : « Nous on vise la troisième place derrière les Canadiens certainement et les Japonais. Après nous on est dans la plus grosse des deux poules de 4  avec les USA le Japon et la Suède tandis que l’autre aura Canada Brésil Angleterre Australie. Les suédois sont deuxième européens, il faut être dans les deux premiers pour passer en demi-finale, donc l’objectif c’est de devancer Américains et Suédois »

 

 

 

La France a fait jeu quasi égal avec le Japon © Pascal PCS

La France a fait jeu quasi égal avec le Japon © Pascal PCS

 

Pour ce qui est de la Suède on sera fixé ce soir, mais au mieux ce sera donc la troisième place du groupe et la possibilité d’un match de classement 5-6. Cependant l’objectif élevé n’était pas irréaliste. Contre les USA numéro 1 mondial et le Japon Numéro 3, les Français ont prouvé qu’ils pouvaient bousculer et inquiéter les meilleurs. Ils ont remporté le troisième tiers face aux américains après s’être compliqués la tâche à cause d’un début de match raté.

 

 

 

 

L'équipe de France a montré de nets progrès © Pascal PCS

L’équipe de France a montré de nets progrès © Pascal PCS

Contre le Japon, ils ont attaqué la rencontre bille en tête menant pendant tout le premier quart avant de céder un peu en toute fin de quart, puis ils ont quasiment fait jeu égal durant toute la partie proposant un jeu plus collectif avec une défense haute agressive, face à des japonnais utilisant essentiellement leurs individualités et des passes longues, pas forcément spectaculaires mais diablement efficaces. Bref la France n’a pas à rougir de ces prestations et a montré que le travail payait en se rapprochant des tous meilleurs. Ils ont en tout cas assuré la promotion de leur discipline devant les caméras de France télévision.

 

Présente sur place la mère de Corentin nous résume la rencontre ainsi : «  C’était un match serré, de haute volée . Les japonais ont eu les français à l’ usure grâce notamment à une défense super organisée . Les 2 équipes ont enflammé l arène quasiment comble. L ambiance était extraordinaire »

L’aventure n’est pas finie pour Corentin mais elle a perdu un petit peu de sa saveur hier soir !

 

L'équipe de France est soutenue noamment par une délégation bourguinone !!  © En route pour Rio

L’équipe de France est soutenue noamment par une délégation bourguinone !! © En route pour Rio

Dernier crédit photo © En route pour Rio découvrez le site

 

Commentez cet article