Le DFCO fémin s’étalonne face au PSG (0-6)

Le DFCO féminin jouait un match de préparation de gala ce mercredi en fin de soirée face au Paris SG. Pour l’occasion les féminines dijonnaises avaient droit à l’écrin du stade Gaston Gérard sous les yeux du président Delcourt et d’environ 300 spectateurs. Face à l’un des cadors européen Dijon avait une bonne occasion de travailler dans tous les secteurs du jeu. Les filles de Sandrine Mathivet ont fait preuve d’un état d’esprit de combattantes et ont donné leur meilleur ans toutefois pouvoir éviter une défaite sévère (0-6).

 

Notre galerie photo 

 

Alexia Trévisan et les Dijonnaises se sont battues avec leurs armes © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Alexia Trévisan et les Dijonnaises se sont battues avec leurs armes © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

Ces six buts c’est en fait la différence de niveau actuel entre une équipe du top 3 français voire européen et le DFCO qui briguera cette saison la montée en ligue 1. Pour le moment, Paris c’est plus grand, plus vite, plus fort et plus technique. Mais pour les dijonnaises l’important était de faire leur match et de bien travailler.

 

De bonnes choses

Au final, même si elles ont été rapidement menées et que l’affaire a vite été entendue; premier but de Boquete dès la 7′, second but au quart d’heure de jeu par Katoto puis pénalty de Delannoy 6 minutes plus tard; les coéquipières de Léa Paillard n’ont cependant pas lâchées. S’appliquant à serrer l’adversaire, à le presser et le gêner dans son évolution. Si elles se sont parfois faites débordées, les rouges se sont battues jusqu’au bout avec une seconde mi-temps durant laquelle elles ont mieux contenu l’adversaire et ont même tenté quelques incursions. Il faut donc retenir cette combativité et cet état d’esprit même s’il n’est jamais agréable de prendre 6 buts. Les 3 derniers ont été inscrit par Paredes de la tête (45’+1), par Sarr lancée en profondeur (52′) et par Palacin, elle aussi partie dans le dos de la défense locale (83′)

 

Le DFCO n'a rien lâché © Nicolas GOISQUE/NikoPhot
Le DFCO n’a rien lâché © Nicolas GOISQUE/NikoPhot

« Ne soyez pas déçues ! »

C’est le message qu’a souhaité passer à ses joueuses Sandrine Mathivet, insistant sur le fait que Dijon n’avait rien lâché et au final livré une prestation honnête face à un adversaire d’un tout autre calibre. « On prendra le temps de débriefer ensemble, mais j’ai vu des filles qui se sont battues, qui n’ont pas lâchées et qui ont donné le meilleur d’elles même » leur disait elle après la rencontre. Le groupe du DFCO Féminin poursuit donc sa préparation et vit bien ensemble à quelques 15 petit jours de la reprise. Ce match de gal a donc été une bonne séance de travail sur la route qui mène au prochain championnat de D2, un tout autre objectif.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.