CNCG, réponse finale la semaine prochaine pour le CDB et le DBHB

Ecrit par Nicolas Goisque Le 12 juillet 2016 à 14:31

Les deux clubs de handball dijonnais, le Dijon Bourgogne Handball (Proligue ex Pro D2) et le Cercle Dijon Bourgogne (LFH) défendaient tous deux leurs intérêts ce lundi devant la CNCG après leur rétrogradation prononcées par cet organisme le mois dernier. Les deux clubs ont apportés les éléments de garantie demandés et seront fixé définitivement sur leur sort par notification la semaine prochaine. Le président du CDB s’est exprimé suite à ce passage en appel. Le DBHB ne s’exprimera quand à lui qu’une fois la notification définitive reçue.

 

Le communiqué du Président du CDB Gilles Poisonnier

Gilles Poissonnier © FOXaep

Gilles Poissonnier © FOXaep

« Chers amis et partenaires,
Accompagné de notre expert-comptable, j’ai défendu hier après-midi, en appel, devant la Commission « Contrôle de gestion » de la FFHB, les intérêts de notre Club.
J’ai ainsi pu présenter les décisions prises par les actionnaires de la société, que je tiens à remercier particulièrement, de remettre les compteurs à zéro, d’abord par une réduction du capital existant, puis par une souscription d’actions nouvelles permettant de porter le capital de notre société à 240 000 €, à laquelle j’ai pris une part importante. Au 1er juillet 2016, le CDB démarre ainsi une nouvelle saison avec des dettes apurées.
Je ne peux évidemment pas préjuger de la décision qui sera prise par la Commission, laquelle nous sera notifiée vers le milieu de la semaine prochaine. Mais nous espérons tous qu’elle sera positive et que notre Club réintégrera donc la compétion LFH, c’est-à-dire la Première Division de handball féminin.
Tous ensemble, tournons-nous définitivement vers l’avenir ! »
Gilles Poissonnier, président directeur général de la SAS-CDB

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du CDB sur la page du club !

 

Commentez cet article