Le DBHB lance parfaitement son sprint final

Ecrit par Nicolas Goisque Le 16 avril 2016 à 09:32

Ils l’ont fait ! Les handballeurs du Dijon Bourgogne Handball ont remporté hier à l’extérieur une victoire sur un concurrent direct aux play-offs à Billère, une terre pyrénéenne jamais facile à conquérir. Et pourtant tout comme à Massy ou à Mulhouse, les choses avaient bien mal débuté. Mais cette fois-ci les Dijonnais ont eu les ressources physiques et mentales pour renverser la vapeur et s’imposer (27-31) au terme notamment d’une superbe deuxième période.

 

Voilà une victoire qui pourrait valoir très chère en fi de saison © Eric BONTEMPS

Voilà une victoire qui pourrait valoir très chère en fi de saison © Eric BONTEMPS/archives

C’est une victoire importantissime, à 4 journées de la fin, que les troupes de Jackson Richardson sont allées chercher à Billère, mettant au passage un petit coup sur la tête à un concurrent direct. Les coéquipiers de Pierrick Naudin, encore une fois essentiel (11/15) grimpent à la 5ème place et devront rester sur cette dynamique pour la fin de saison. Pas le temps d’ailleurs de souffler puisque se profile pour la semaine prochaine un nouveau défi de taille avec un déplacement chez le leader Saran; une formation qui ne réussit pas spécialement à Dijon.

 

Un départ catastrophique.

Les Dijonnais étaient pourtant échaudés, leurs premières périodes ratées à Massy et à Mulhouse leur avaient ôté tout espoir de victoire.

Jackson Richardson a vite pris un premier temps mort pour remettre de l'ordre dans la maison dijonnaise © Eric BONTEMPS

Jackson Richardson a vite pris un premier temps mort pour remettre de l’ordre dans la maison dijonnaise © Eric BONTEMPS

Le président Desserey en avait même rajouté une couche après la victoire face à Besançon, prédisant que Billère était prêt à recevoir Dijon et que, là-bas,  on se faisait souvent marcher dessus lors des entames. Rien n’y a fait après 8 minutes de jeu, la bande à Vegely, déjà personnellement auteur de 3 buts mène 6-0 ! On se dit alors que l’on risque d’assister à un scénario déjà vu. S’en est, en tous les cas, trop pour Jackson Richardson qui prend un premier temps mort.

 

Avec 4 réalisations Jordan François-Marie a apporté sa pierre à l'édifice © Eric BONTEMPS

Avec 4 réalisations Jordan François-Marie a apporté sa pierre à l’édifice © Eric BONTEMPS/archives

Dijon limite les dégâts.

Il faudra donc attendre 9 minutes pour voir l’inévitable Pierrick Naudin débloquer le compteur dijonnais (6-1,9′). Dijon a stoppé l’hémorragie et répond maintenant du tac au tac (11-6, 19ème). Mieux à la faveur d’un 3-0, il se rapproche à 3 longueurs (11-8, 22ème). La réaction est salutaire et, si elle ne permet pas de rattraper le retard initial, elle permet en revanche aux dijonnais de se mettre dans le match, de relever quelque peu la tête et surtout d’atteindre la pause, avec certes un déficit de 4 buts, mais une tâche pas complètement insurmontable en seconde période (16-12,30′).

 

Pierrick Naudin enchaîne les performances de haute volée © Eric BONTEMPS/archives

Pierrick Naudin enchaîne les performances de haute volée © Eric BONTEMPS/archives

Le DBHB et Naudin prennent les affaires en mains

François-Marie lance les siens dans ce second acte (16-13, 32′). Peu après, un premier hat trick de Naudin ramène Dijon à deux longueurs (19-17, 37′). Dans la foulée de leur arrière, Chardon et Poletti permettent aux bourguignons de revenir  à hauteur (20-20, 40′). On se demande alors si Dijon va tenir ou payer les efforts consentis, comme cela avait été le cas lors des derniers déplacements. On a vite notre réponse. Avec un nouvel Hat trick de Naudin et des réalisations de Rac et Rondel, le DBHB passe un 5-0 qui fait mal en ce milieu de seconde période (21-25, 47′), et s’installe résolument en tête.

 

Marco Poletti a terminé en boulet de canon © Eric BONTEMPS/archives

Marco Poletti a terminé en boulet de canon © Eric BONTEMPS/archives

Dijon finit le travail.

Billère accuse le coup mais ne lâche pas l’affaire si facilement et tente de s’accrocher (25-27,53′). Le money time s’annonce chaud. Mais c’est bien Dijon qui terminera le travail avec un Poletti déchaîné en fin de rencontre, auteur de 4 buts en 5 minutes. Dijon s’impose au terme d’une seconde période dominée haut la main (19-11) et gagne un match très important en se prouvant aussi des choses. Une étape importante a peut être été franchie au pied des hauteurs pyrénéennes. On le saura vraiment lors des prochaines échéances. En attendant le DBHB est toujours « vivant »

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DBHB sur la page du club !

 

Commentez cet article