JDA-Limoges : gagner pour continuer à espérer

Ce samedi à 20h30, la JDA (10ème) reçoit le CSP Limoges (9ème) dans un match couperet pour la course aux play-offs. Après trois revers consécutifs, autant dire que du côté de la Jeanne, il est plus que temps de réagir. Une défaite ce soir contre un concurrent direct pour le top 8 mettrait fin aux espoirs dijonnais.

Limoges, pas la saison escomptée

© Nicolas GOISQUE
© Nicolas GOISQUE

Le champion des deux dernières éditions de Pro A ne connait assurément pas une saison à la hauteur des espérances. Le CSP ne pointe qu’à la 9ème place du classement et est donc également en danger pour jouer les play-offs cette année. Si cette affiche aurait pu être un match de gala de haut de tableau – on se souvient des demi-finales de play-offs endiablées opposant ces deux équipes il y a deux ans – ça sera finalement un match à couteaux tirés pour tenter d’accrocher le bon wagon. S’il faut être lucide sur le fait que la JDA aura fort à faire, avec également un match en retard contre la SIG Strasbourg (solide leader du championnat), le CSP connait actuellement un regain de forme puisqu’il vient d’engranger deux victoires importantes. D’autant plus que Nanterre et Chalon-sur-Saône, qui devancent toutes deux Limoges avec 63% de victoires, s’affronteront lundi pour le compte de cette 28ème journée. D’une manière ou d’un autre, cela sera forcément profitable au vainqueur de la rencontre entre Bourguignons et Limousins, qui pourrait doucement recoller au classement.

Pas le temps pour les regrets

© Nicolas GOISQUE
© Nicolas GOISQUE

Sur le papier, Limoges a peut-être un calendrier un poil plus abordable que Dijon. Mais pour la JDA, ce n’est plus l’heure de gamberger. Pour continuer d’y croire, il faudra enchaîner des victoires jusqu’à une ultime journée qui pourrait nous proposer une petite finale, et un chaud derby pour le déplacement à Chalon-sur-Saône. À condition évidemment de battre tout d’abord le CSP Limoges, grande équipe de cette Pro A et qui conserve malgré tout un effectif de qualité. À surveiller notamment, Ousmane Camara et son adresse aux deux points (63,33% de réussite pour 90 tentatives) et Matt Gatens qui lui est davantage à l’aise aux trois points (46,26% de réussite pour 67 tentatives ; deuxième meilleur taux de Pro A). Si on notera que le CSP a souvent flanché lors des matches-clés à l’extérieur (lourdes défaites à Gravelines-Dunkerque et à Nanterre), il bénéficie toutefois d’un avantage psychologique sur la JDA après la correction infligée au match aller (82-48 pour Limoges à Beaublanc). La Jeanne va donc devoir chasser ses vieux démons pour espérer continuer à exister dans ce championnat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.