Lors du match aller de la confrontation aller retour contre Toulon qui tient lieu de play-downs cette année pour la Ligue Féminine de handball, le Cercle Dijon Bourgogne s’est incliné à Toulon 25-23. La faute à un énorme trou en début de seconde période, un scénario déjà vu cette saison.

 

On va le répéter encore une fois cette double confrontation CDB Toulon n’a aucun enjeu sportif et sert surtout aux deux entraîneurs à préparer la saison prochaine en donnant du temps de jeu à celle qui formeront l’effectif 205-2016 et notamment les plus jeunes en tous les cas côté CDB.

 

Laura Gaudefroy qui maîtrise ici Dijana Stevin a passé 11 buts aux Dijonniases © Nicolas GOISQUE/archives
Laura Gaudefroy qui maîtrise ici Dijana Stevin a passé 11 buts aux Dijonniases © Nicolas GOISQUE/archives

Un air de déjà vu

On passera donc assez vite sur le scénario du match qui a vu le CDB entamer plutôt bien la partie et faire un petit moment la course entête sans se détacher pour autant. Une fin de première période un peu plus difficile qui permet au Toulonnaises de repasser devant et d’être en tête d’une courte longueur à la pause (12-11,30′). Malheureusement un début de seconde période catastrophique permet aux locales de passer un 7-2 fatal (19-13, 42′) avec l’ailière gauche Gaudefroy déchaînée (11 buts au final). Dès lors les Varoises n’on plus qu’à gérer face à un CDB qui tente de revenir et se rapprochera au mieux à deux longueurs pour échouer donc à 25-23

 

Kenza Houlet prend petit à petit de l'assurance dans le collectif dijonnais © Nicolas GOISQUE/archives
Kenza Houlet prend petit à petit de l’assurance dans le collectif dijonnais © Nicolas GOISQUE/archives

Qu’en retenir ?

Côté enseignements pour Dijon, où les « restantes » ont eu le plus de temps de jeu, on voit que des jeunes commencent à s’affirmer un peu plus à l’image d’une Kenza Houlet ou d’une Kimberley Bouchard qui prennent petit à petit de la place dans ce collectif. On a la confirmation également de ce que l’on sait depuis longtemps à savoir que Martina Skolkova sait  se révéler précieuse et qu’elle reste une valeur sure du CDB même si parfois inconstante. On notera aussi que les « partantes »  Pidpalova, Prouvensier, Stevin ont très peu pesé sur la rencontre (un seul but pour elles trois marqué par la dernière nommée. Bref le CDB qui a enregistré cette semaine la signature d’Audrey Deroin est clairement tournée vers la prochaine saison. Dernière revue d’effectif et soirée d’adieu pour certaines le 29 avril prochain au Palais

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.