Un DFCO Féminin à double visage bat tranquillement Monteux

Ecrit par Nicolas Goisque Le 27 mars 2016 à 23:40

En déplacement à Monteux dans le cadre de la 17ème journée de d2 féminine de football, le DFCO Féminin a empoché sa 14ème victoire de la saison de nouveau sur un score net et sans bavure (0-3). Cette rencontre a connu un double scénario avec une première période dictée par les Dijonnaises qui rentraient aux vestiaires avec trois buts d’avance. La seconde sera d’une facture bien moins présentable et le score en restera donc là.

 

Joie dijonnaise dans le vestiaire © DFCO Féminin

Joie dijonnaise dans le vestiaire © DFCO Féminin

 

Plusieurs éléments de satisfaction sur cette rencontre avec pour commencer les 4 points bien entendu, ensuite Dijon n’a pas pris de but pour la troisième fois consécutive et  la 11è me fois de la saison, et reste avec 10 buts encaissés la défense la plus hermétique de cette poule C et la 5ème des 36 équipes de D2. De façon plus personnelle Laura Bouillot en est à 18 buts et grimpe sur le podium des buteuses de toute la D2 dont les deux premières Brétigny et Jésus jouent également dans le groupe C.

 

 

Un début en fanfare

 

Après 12 minutes de jeu, l’attaquante dijonnaise en était déjà à deux réalisations. Dijon avait dès le début pris le contrôle des opérations et dictait clairement le rythme du match.

Auteur d'un triplé Laura Bouillot grimpe sur le podium des buteuses de la D2 © Nicolas GOISQUE/archives

Auteur d’un triplé Laura Bouillot grimpe sur le podium des buteuses de la D2 © Nicolas GOISQUE/archives

Un rythme tout simplement trop soutenu pour les locales qui ne parvenaient pas à suivre. Le score à la pause aurait pu être lourd pour les joueuses « avignonnaises ». Bouillot plantera le troisième et se verra même refuser le quatrième de façon quelque peu interrogative par l’arbitre. Après 45 minutes de jeu on se demande  combien les locales vont en prendre au final.

 

Seconde période soporifique.

 

La réponse à cette question restera 3. La faute à une seconde période apathique durant laquelle Dijon avait laissé ses excellentes intentions de départ aux vestiaires. On s’ennuiera donc ferme durant les 45 dernières minutes. Allons donc un peu plus au sud ou pendant ce temps dans le derby Marseillais , l’OM tenait lui aussi le rythme en venant à bout du FAMF (0-2). Mais en Bourgogne, Grenoble, lui,  ne faisait que match nul face à Flacon Macé (0-0) perdant des points pour la troisième journée consécutive et se retrouvant à 5 points de Dijon au classement. A 5 journée de la fin Dijon conserve un espoir de montée sans être complètement maître de son destin.

 

Un Sam Riscagli satisfait à 50% ce n'est déjà pas si mal ! © Nicolas GOISQUE/archives

Un Sam Riscagli satisfait à 50% ce n’est déjà pas si mal ! © Nicolas GOISQUE/archives

Le match vu par Samuel Riscagli coach dijonnais

« Une première période où l’on a enfin retrouvé le vrai visage de Dijon . En effet ,les filles ont mis du rythme et de l’intensité dans ce premier 1/4 d’heure où menons 2-0 dès la 12ème minute … Bouillot ira de son triplé en première mi-temps et aurait même pu soigner ses stats si le directeur de jeu ne lui avait pas refusé injustement sa quatrième réalisation … Nous devons rentrer aux vestiaires avec un score bien plus large ! Je n’ose parler ici du second acte tellement celui-ci fut apathique pour ne pas pas dire pathétique…les bonnes intentions Dijonnaises étant restées à l’écurie !  » Du Riscagli dans le texte !!

 

 

Commentez cet article