La JDA s’incline d’un rien

Ecrit par Rédaction Le 9 février 2016 à 00:15

Championnat de France de ProA, 19ème journée. Devant les caméras de Ma Chaîne Sport, la JDA recevait l’EBPLO qui restait sur 4 victoires d’affilée. Pourtant devant à 2 minutes du terme (+5 d’avance) la JDA n’est pas parvenue à l’emporter  et s’est inclinée sur le plus petit des écarts (77-78) ; la faute notamment à un Michael Thompson ultra costaud côté palois (24 points dont le panier de la gagne). LES PHOTOS ICI

 

Pau domine les débats

 

La JDA n’y est pas du tout en ce début de match… (4-12, 4e). CJ. Williams stoppe la série paloise à 3 points, tout le monde respire (7-12, 5e). Malgré le temps mort pris par Legname au milieu du quart-temps, les Dijonnais ont du mal face à Steven Smith et consorts, plutôt en verve à 3 points. Après 10 minutes Pau domine assez largement ce match malgré le joli panier d’Axel Julien au buzzer (14-23, 10e).

 

Axel Julien a tout tenté ce soi, avec 17 points inscrits (crédit : Nicolas Goisque)

Axel Julien a tout tenté ce soi, avec 17 points inscrits (crédit : Nicolas Goisque)

La JDA s’accroche…

Les remplaçants locaux font de leur mieux pour remettre Dijon en selle, à l’image de Kevin Dinal et Julien. C’est ce dernier d’ailleurs qui inscrit une claquette spectaculaire avec la faute (21-26, 13e). Smith et Lance Harris se chargent du scoring pour les visiteurs, mais la JDA ne lâche pas le morceau. Le pick & roll est parfaitement exécuté entre Ryan Brooks et Tayler Cain, ce dernier monte au dunk pour conclure (29-34, 16e). A la mi-temps au Palais des sports, Pau résiste bien et maîtrise son sujet (38-42, 20e).

 

 

Et échoue d’un rien

La JDA a bien du mal à mettre en place ses systèmes face à une équipe de Pau qui joue dur. Williams monte au dunk après avoir intercepté la balle… Derrière David Holston chipe le ballon dans les mains de JK. Edwards et provoque la faute (44-47, 23e). Mais derrière Thompson rentre 2 paniers primés en un rien de temps (46-55, 25e). La JDA est maladroite pour le moment en attaque alors que Thompson livre un véritable récital offensif en face. Au buzzer Julien rentre un gros shoot à 3 points alors que se profilent 10 dernières minutes palpitantes (56-58, 30e).

 

Jacques Alingue fait un bien fou dans ce dernier quart-temps avec plusieurs paniers intérieurs de rang, bien servi par Julien notamment (66-58, 33e). Mais Pau a de la ressource et trouve en Will Yeguete et Max Kouguere des scoreurs providentiels pour recoller à proximité (66-63, 34e).

Williams a manqué le tir de la gagne (crédit : Nicolas Goisque)

Williams a manqué le tir de la gagne (crédit : Nicolas Goisque)

Harris a du sang glacé dans les veines, mais que dire de Julien qui lui répond à 3 points dans la foulée ! (72-70, 37e). Sauf que ce soir, le patron s’appelle Thompson. Le meneur américain va d’abord inscrire ses deux lancers puis inscrire le lay-up vainqueur, après avoir gêné le petit shoot de Julien (76-77, 39e). Williams aura le tir de la gagne au bout des doigts, bien trop court toutefois (76-77). Rageant mais assez logique au final.

 

Commentez cet article