DFCO Féminin-Grenoble : La victoire est obligatoire

Une semaine après avoir repris la compétition en Coupe de France, le DFCO Féminin retrouve les joutes du championnat par un choc contre Grenoble. Les Dijonnaises doivent l’emporter pour rester dans la course pour la montée.

 

Dijon voudra prendre sa revanche sur le match aller. Crédit : Nicolas GOISQUE
Dijon voudra prendre sa revanche sur le match aller. Crédit : Nicolas GOISQUE

Un match, un résultat, un but peut changer le cour d’une saison et le match de dimanche pourrait bien être déterminant pour la suite de la saison des Dijonnaises. Troisième au classement, Dijon reçoit le dauphin de l’Olympique de Marseille, Grenoble. A deux longueurs de son adversaire du jour, le DFCO n’a pas d’autre choix que de l’emporter pour rester au contact de Grenoble et Marseille. Un impératif de victoire dont est conscient l’entraîneur dijonnais, Samuel Riscagli : « Nous sommes dans l’obligation de gagner, tout comme Grenoble. S’il y a un match nul, nous laisserons filer l’Olympique de Marseille en cas de victoire contre Toulouse. Il faut donc un vainqueur. On doit gagner pour rester au contact de l’OM et reprendre cette deuxième place ». Au match aller, les coéquipières de Laura Bouillot s’étaient sèchement inclinées 3-0 en encaissant trois buts sur coups de pied arrêtés. Une défaite qui est restée dans les têtes dijonnaises. Ces dernières auront donc à cœur de prendre leur revanche : « On était frustré du match aller. On a pris trois buts alors qu’on avait fait jeu à égal avec eux. Il faut donc rectifier le tir et lever l’affront de ce match aller ».

Être plus efficace

Laura Bouillot et ses coéquipières devront être plus réalistes offensvement. Crédit : Nicolas GOISQUE

En plus de la défaite, Dijon n’a pas apprécié le comportement des Grenobloises lors du match aller : « On n’a pas aimé non plus se faire chambrer par Grenoble. On va rester humble et les accueillir dans les meilleures conditions mais on va tout faire pour gagner ». A l’image de leur défaite à l’aller contre l’OM et Grenoble ainsi que de leur qualification contre Troyes, Dijon devra se montrer plus juste face au but adverse : « A Troyes, on a fait un match plein. Mais dimanche, on devra être meilleure au niveau de l’efficacité. On n’aura pas 25 occasions de but contre Grenoble. Si on garde notre solidité défensive et que l’on encaisse pas de but, il ne nous suffira que de marquer qu’un but ». Avec cette obligation de victoire, Dijon a de la pression. En cas de défaite, la montée sera plus difficilement accessible et la deuxième partie de saison sera longue : « Si on perd dimanche, Grenoble sera à cinq points et Marseille sera à sept points. Il faudra donc espérer des faux-pas de Marseille et Grenoble, ça fait beaucoup de « si ». La montée serait donc difficilement accessible » explique le technicien bourguignon. Mais selon le coach côte-d’orien, son groupe est prêt à faire face à cette pression : « On a une équipe de compétitrices avec des joueuses d’expériences. Elles savent qu’on a l’obligation de gagner mais elles abordent ce match sereinement ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.