Troyes (DH)-DFCO Féminin : Ne pas tomber dans le piège

Ecrit par Kevin Petit Le 10 janvier 2016 à 04:40

Comme  leurs compères masculins, les filles du DFCO effectuent leur reprise ce weekend avec un déplacement à Troyes pour le compte des 32e de finale de la Coupe de France. Face à une équipe de DH, Dijon devra se montrer sérieux pour poursuivre sa route dans cette compétition.

 

Sur le papier les Dijonnaises doivent passer ce tour © Nicolas GOISQUE/archives

Sur le papier les Dijonnaises doivent passer ce tour © Nicolas GOISQUE/archives

« Ces matchs de Coupe de France sont des matchs pièges par excellence » lance d’entrée Samuel Riscagli, l’entraîneur du DFCO Féminin. Après avoir réalisé une première partie de saison de qualité, les joueuses du DFCO retrouvent le chemin des terrains. Elles débutent 2016 comme elles ont terminé 2015 : avec la coupe de France. Pour son entrée en lice, Dijon avait déjà affronté et éliminé une équipe de DH : Strasbourg; un match que les Dijonnaises avaient préparé et abordé sérieusement. Face à Troyes, le DFCO devra se remontrer sérieux et appliqué comme le confie Samuel Riscagli : « Si on ne se montre pas sérieux, pas respectueux de l’adversaire, qu’on ne respecte pas le projet de jeu et le maillot que l’on porte, on s’expose à des problèmes et même à une élimination. Si on est sérieux, il ne peut rien nous arriver« . Avec son nouveau statut qui commence à se créer, Dijon ne peut pas se permettre de se faire éliminer par une formation d’une division inférieure. Même si ce match face à Troyes ne sera pas facile.

« C’est une aventure particulière »

Secondes de leur poule de DH avec un match en moins, les Troyennes n’ont perdu aucun match depuis le début de la saison. Meilleure attaque et meilleure défense de sa poule, Troyes a les armes pour poser des problèmes à la formation bourguignonne. Si elles ne s’affrontent pas en championnat, ces deux formations se connaissent bien et ne devraient pas avoir de secret l’une pour l’autre.

En cas de victoire, Léa Paillard et ses coéquipières pourraient rencontrer une formation prestigieuse au prochain tour  © Nicolas GOISQUE

En cas de victoire, Léa Paillard et ses coéquipières pourraient rencontrer une formation prestigieuse au prochain tour © Nicolas GOISQUE

Si le plus important pour les coéquipières de Laura Bouillot c’est le championnat et le match primordial contre Grenoble le weekend prochain, le DFCO veut bien figurer dans cette Coupe de France. « La Coupe de France c’est une aventure particulière. Cela peut être super excitant à l’idée d’affronter des équipes de première division et des formations prestigieuses comme Lyon, Paris ou encore Juvisy. C’est important de faire un bon parcours car ça donne un peu de lumière sur le club, surtout si on a la chance de jouer et éliminer  une D1. Mais ça bouche aussi des trous dans le calendrier de cette deuxième partie de saison qui ressemble à un gruyère« .

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article