Sarreguemines-DFCO (2-1): Une élimination qui fait tâche

Ecrit par Kevin Petit Le 6 décembre 2015 à 04:21

Pour le compte du 8e tour de Coupe de France, le DFCO s’est fait éliminé sur le terrain de Sarreguemines malgré l’ouverture du score de Julio Tavares. Face à cette équipe CFA2, Dijon n’aura tenu le choc qu’une mi-temps avant de se faire totalement bouger.

 

Julio Tavares avait pourtant ouvert le score. Crédit: Nicolas GOISQUE

Julio Tavares avait pourtant ouvert le score. Crédit: Nicolas GOISQUE

La Coupe de France, c’est terminé pour le DFCO. En déplacement sur le terrain de Sarreguemines, équipe de CFA2, Dijon n’a pas répondu présent et se fait logiquement sortir. Une nouvelle fois, la magie de la coupe a opéré sur la pelouse grasse de Sarreguemines. Durant cette rencontre, les Dijonnais n’ont pas réussi à mettre les ingrédients nécessaires pour remporter ce genre de match, comme l’explique Olivier Dall’Oglio « Sur un terrain difficile, on a été battu dans les duels, dans l’impact et surtout dans l’envie. Ils ont été plus déterminés que nous, c’est malheureux… ». Pourtant, les Bourguignons ont réalisé une bonne entame. La possession du ballon est dijonnaise tout comme la première occasion du match. Lancé en profondeur par Benet, Tavares se présente seul face au gardien mais il envoie sa frappe sur le poteau (0-0, 8e). Dijon exerce un bon pressing mais doit rester vigilant face aux contre mosellans. Les occasions se font rare et le DFCO se montre efficace. Belmonte lance Bela couloir droit qui gagne son duel face à son défenseur et centre pour Tavares qui n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but (0-1, 34e). Les coéquipiers de Pierre Lees-Melou pensent avoir fait le plus dur mais derrière Sarreguemines s’enhardit et réagit en fin de première période.

Le DFCO s'est écroulé en seconde période. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Le DFCO s’est écroulé en seconde période. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Doublé de M’Barki

Alors que Tavares aurait pu doubler la mise, Miceli sur une frappe à l’angle de la surface et M’Barki sur une reprise de la tête, trouvent les montants de Basilio (44e, 45e). Dijon mène à la pause mais manque complètement sa deuxième période « L’entrée de la deuxième période est une catastrophe, on manque d’impact et de concentration. On se fait logiquement punir ». En effet, encore restés au vestiaire, les Dijonnais sont apathiques et ne répondent plus dans les duels. Dominé physiquement, Dijon recule et subit la pression des joueurs de Sarreguemines. En cinq minutes, les locaux parviennent à renverser la vapeur grâce à un doublé de M’Barki (1-1, 53e / 2-1, 58e). Derrière, le DFCO ne trouve pas la solution et manque cruellement d’inspiration. Loïs Diony se procure toutefois deux occasions pour revenir au score mais c’est trop peu pour inquiéter une équipe mosellane en confiance (70, 90e). Au-delà de l’élimination, Olivier Dall’Oglio était déçu de l’attitude de ses joueurs et attend beaucoup plus de ses troupes : « Je suis déçu par le comportement des joueurs en général. Certains garçons n’étaient pas prêts. J’attendais autre chose, ce n’est pas en faisant des matches comme ça qu’on prépare au mieux Metz et Lorient ».

 

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article