Samuel Riscagli : « On mérite notre place dans le trio de tête »

Ce dimanche, le DFCO féminin s’est incliné sur la pelouse de l’Olympique de Marseille, un premier revers en neuf matches.  L’entraîneur dijonnais, Samuel Riscagli, est frustré par le résultat mais satisfait du jeu et du comportement de ses joueuses.

 

Samuel Riscagli a apprécié la performance de son équipe. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives
Samuel Riscagli a apprécié la performance de son équipe. Crédit: Nicolas GOISQUE / archives

Comment s’est déroulée cette rencontre ?

« C’était une rencontre plutôt équilibrée avec des situations de chaque côté. On a assisté à un véritable match de haut niveau avec du rythme, de l’intensité, de l’agressivité, des duels et du jeu. L’entame de match était plus forte côté marseillais avec une grosse pression dans le premier quart d’heure mais on a su rester costaud dans ce moment là. On a eu les occasions pour égaliser et même ouvrir le score avant »

Il y avait vraiment la place pour faire au moins un nul ?

« Très logiquement on doit rentrer avec un match nul, c’est frustrant. Ce que je regrette, c’est que le match bascule sur un penalty. Il y avait aussi un penalty qui est oublié pour nous en fin de match mais c’est comme ça l’arbitre ne l’a pas vu et on ne va pas se cacher derrière ça »

Malgré le résultat, la performance est plutôt satisfaisante ?

 » Oui tout à fait parce que les filles ont répondu présent. Je suis simplement déçu que l’on s’incline sur un penalty. On sait ou on est, à Marseille, dans le Sud. A mon avis, si on bénéficiait  de ce genre d’arbitrage tout le temps, on montrait directement en D1″

Désormais, Dijon va se concentrer sur la Coupe de France. Crédit: Nicolas GOISQUE
Désormais, Dijon va se concentrer sur la Coupe de France. Crédit: Nicolas GOISQUE

Ce match confirme aussi qu’il y a vraiment un groupe capable de jouer un peu plus que le podium ?

« Aujourd’hui on a prouvé que l’on mérite largement notre place dans le trio de tête. Il faudra jouer notre va tout pour jouer un peu plus  que la troisième place qui est l’objectif initial. On a montré cette après-midi qu’on avait les moyens de jouer mieux. Ce soir, les Marseillais vont savoir où est Dijon sur une carte de France. Je pense que Marseille a eu peur au vu de la joie qu’elles ont laissé explosée à la fin et de l’agacement du coach marseillais qui a dû trouver les dernières minutes assez longues »

Maintenant quel va être l’objectif ? Gagner tous vos matches et attendre un faux pas marseillais ?

« On ne peut pas prévoir de faux pas. En tout cas, elles ne viendront pas gagner chez nous c’est évident. On va rapidement se recentrer sur la Coupe de France, il faut que l’on se qualifie en 32ème de finale. Le DFCO n’a pas le droit de ne pas être en 32ème de finale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.