OM-DFCO Féminin : Un véritable choc au sommet

Ecrit par Kevin Petit Le 6 décembre 2015 à 03:49

Pour ce match de la 11e journée de deuxième division, le DFCO féminin se déplace sur la pelouse du leader, l’Olympique de Marseille. Ce duel entre le premier et le second représente un choc au sommet de cette poule C de la deuxième division féminine. 

 

Dijon devra se montrer solide défensivement. Crédit : Nicolas GOISQUE

Dijon devra se montrer solide défensivement. Crédit : Nicolas GOISQUE

On l’attendait et le voici. Après des semaines d’attentes, le choc tant attendu entre l’Olympique de Marseille et le DFCO va bien avoir lieu. Tous les ingrédients sont présents pour faire de ce match un match au sommet : le leader affronte son dauphin, les deux équipes sont en grande forme et les joueuses des deux formations sont de qualité. Ce duel pour la première place et donc pour la montée est une rencontre importante « C’est une rencontre importante, celui qui l’emportera prendra l’ascendant. Mais ce n’est pas un tournant, il est encore trop tôt » explique l’entraîneur dijonnais, Samuel Riscagli. Face à une équipe marseillaise qui n’a pas encore connu la défaite cette saison, Dijon devra élever son niveau et réaliser une partie de haut niveau « Il faudra être vigilant et concentré dans nos choix. On devra être encore plus juste techniquement et jouer haut pour agresser l’OM, détaille Samuel Riscagli, Dans ce genre, la moindre erreur peut se payer cash il faudra en faire le moins possible. C’est plus facile d’élever son niveau face à une grosse équipe. On est sur de notre force. On va à Marseille avec beaucoup de sérénité ».

Dijon voudra enchaîner une dixième victoire de suite. Crédit: Nicolas GOISQUE

Dijon voudra enchaîner une dixième victoire de suite. Crédit: Nicolas GOISQUE

Deux équipes offensives

Au regard des statistiques, Dijon et Marseille se ressemblent beaucoup avec 31 buts marqués chacun pour respectivement 6 et 7 encaissés seulement. Avec des joueuses de qualité et un collectif bien huilé, les deux équipes dominent cette poule. De chaque côté, il y a également une buteuse capable de faire la différence. Dijon possède Laura Bouillot qui a marqué 11 buts en 10 matches mais de l’autre côté il y a Sandrine Brétigny avec ses 17 réalisations. L’ancienne joueuse de Lyon et de Juvisy réussit un début de saison canon et sera l’arme offensive numéro de l’OM. Même si Samuel Riscagli n’est pas de cet avis : « Brétigny est très forte et est très efficace mais elle n’est pas la seule arme marseillaise. Il faudra se méfier de toute cette équipe marseillais et rester concentrer défensivement ». Excité par l’enjeu, le groupe dijonnais part sur la cannebière avec de l’ambition et de la détermination comme nous l’assure l’entraîneur dijonnais : « Le groupe est gonflé à bloc et a envie de ramener quelque chose. Mais il faut faire attention de ne pas jouer le match avant. En tout cas, on ne va pas à Marseille pour visiter le vieux port ou pour mettre un cierge à la cathédrale Sainte-Marie-Majeure ».

 

Classement, résultats, news, calendrier, effectif... toute l’info du DFCO sur la page du club !

 

Commentez cet article