DFCO-AJA (0-0): Sébastien Puygrenier, l’infatigable

Hier soir, Dijon et Auxerre se sont quittés sur un score nul et vierge à l’occasion du derby bourguignon. Durant cette partie, le capitaine auxerrois a encore démontré qu’il avait les ressources nécessaires pour être le patron de la défense auxerroise.

 

Sébastien Puygrenier s'est montré intraitable face aux attaquants dijonnais. Crédit: Nicolas GOISQUE
Sébastien Puygrenier s’est montré intraitable face aux attaquants dijonnais. Crédit: Nicolas GOISQUE

Le point du nul grâce à lui ?

Le match aurait pu être moins frustrant pour les Dijonnais si Sébastien Puygrenier n’avait pas été là. En effet, hier soir, le solide défenseur d’1m87 pour 90kg a réalisé un match quasi sans faute et confirme sa suprématie  au sein de l’effectif de Jean-Luc Vannuchi. Interceptions et relances propres ont été les maîtres mots de sa prestation. Omniprésent dans les duels, il a bloqué toutes les occasions dangereuses amenées par les Dijonnais et s’est affirmé en tant que dernier rempart infranchissable de la défense auxerroise, le temps d’une soirée.  Loïs Diony mais surtout Julio Tavares, bien marqués et incapables de trouver le chemin des filets, ne vous diront pas le contraire.

 

 

Un parcours haut en couleurs

Le joueur formé à Rennes n’en est pas à son coup d’essai. Du haut de ses 33 ans et de ses 13 ans de carrière professionnelle, il connait parfaitement le championnat de Ligue 2 et de Ligue 1. Puygrenier a effectué ses débuts avec le club breton en 2001. Mais c’est à Nancy qu’il explose et s’impose en tant que leader de son groupe dans l’axe de la défense. C’est après cinq saisons en Lorraine qu’il décide de s’exiler au Zénith Saint-Pétersbourg puis à Bolton pour acquérir de l’expérience. Il revient en Ligue 1 avec l’AS Monaco après seulement un an à l’étranger et confirme qu’il n’a rien perdu de ses capacités, au contraire. Il retourne à Nancy de janvier 2012 à juin 2013, son club révélateur avant de signer à l’AJA en 2014 où là encore, il empêche de nombreux attaquants de marquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.