Paris FC-DFCO : Faire une bonne affaire

A l’occasion de la 16ème journée de Ligue 2, le DFCO se déplace sur la pelouse du Paris FC ce vendredi soir. Après s’être nettement imposés à domicile contre Clermont (4-1), les hommes d’Olivier Dall’Oglio veulent enchaîner et relancer une nouvelle dynamique positive.

 

Crédit: Nicolas GOISQUE
Crédit: Nicolas GOISQUE/archives

Les clubs viennent de rentrer dans la période la plus difficile de la saison. Avec l’hiver qui débute, les températures ont chuté, les terrains sont plus gras et les organismes sont mis à mal. Avec en plus une semaine à trois matches Olivier Dall’Oglio voudra faire tourner son équipe : « On va attaquer une semaine à trois matchs, où il y aura un certainement un turnover, souligne-t-il, Entre Clermont et le Paris FC, il y a eu une semaine de travail et j’ai observé des choses, des états de fatigue ». Même si l’entraîneur dijonnais fera tourner il pourra s’appuyer sur une nouvelle ossature qui s’est dessinée après le succès face à Clermont (4-1) : « Il y a eu de bonnes choses sur le dernier match, notamment sur cette première mi-temps vraiment aboutie. Il y aura certainement la même ossature. Tout le monde est sur le pont, on a de moins en moins de blessés. C’est une bonne chose ». Mieux dans l’animation offensive et dans la solidité défensive, le DFCO s’est repris dans le jeu après une période plus délicate. Maintenant, il faut enchaîner et rééditer ce genre de performances. C’est ce que devront donc faire les Dijonnais ce vendredi sur la pelouse de Charlety face au Paris FC.

Jérémie Bela fait son retour dans le groupe dijonnais. Crédit: Nicolas GOISQUE
Jérémie Bela fait son retour dans le groupe dijonnais. Crédit: Nicolas GOISQUE

Faire mieux à l’extérieur

Désormais chaque point sera important et les matches seront de plus en plus difficile comme le confirme Olivier Dall’Oglio : « Les matches qui arrivent sont très importants, car ils peuvent marquer les esprits. Si on fait des résultats positifs, ce sera vraiment profitable ». Ce vendredi, Dijon aura sûrement un bon coup à faire puisque dans le même temps Nancy accueillera Le Havre alors que Metz recevra Bourg-en-Bresse : « Si on peut creuser l’écart et marquer les esprits, ce ne serait pas plus mal… Et c’est peut-être le moment de le faire ». Mais il y a un problème, le DFCO est en difficulté à l’extérieur. Les Dijonnais n’ont plus gagné loin de leur base depuis le 22 septembre à Sochaux lors de la 8ème journée : « On a des petites choses à se faire pardonner sur les matchs à l’extérieur, lance Olivier Dall’Oglio, On ne peut que s’améliorer sur le comportement. On devrait pouvoir faire mieux. Ça passe par une discipline de chacun. Je veux qu’on joue de la même manière à l’extérieur qu’à la maison ». Avant de jouer le derby mardi prochain, Dijon serait bien inspirer de prendre trois points contre des Parisiens en plein doute. Alors qu’ils voulaient jouer le haut du tableau, les hommes de Denis Renaud vivent une première partie de saison difficile. Mais Olivier Dall’Oglio se méfie des rois du matches nuls, 10 résultats nuls en 15 matches, « Ce ne sera pas une promenade de santé. Le Paris FC est une équipe solide, qui cherche à se rassurer défensivement. Comme toutes les équipes, elle a ses arguments offensifs et elle cherche d’abord à être solide ».

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.