Dijon tombe à Tours (0-1)

Invaincu depuis la troisième journée de Ligue 2, le DFCO a bouclé la dixième journée par une défaite au stade de la Vallée du Cher (0-1). Handicapés par une infériorité numérique à partir de la 50ème minute de jeu, les Dijonnais avaient dominé timidement le premier acte mais ont eu plusieurs fois chaud.

 

Sammaritano s'est beaucoup dépensé mais n'a pas réussi à sonner la révolte -©Nicolas GOISQUE
Sammaritano s’est beaucoup dépensé mais n’a pas réussi à sonner la révolte -©Nicolas GOISQUE

L’adage, un brin cliché, veut que les séries soient faites pour être brisées. Ce lundi soir, les hommes d’Olivier Dall’Oglio se seraient bien passés de vérifier la formule – même s’ils n’allaient de toute façon pas engranger inlassablement les victoires tout au long de ce marathon imprévisible qu’est la Ligue 2.

Contre Tours, Dijon abordait la rencontre avec la garantie de conserver son trône et l’objectif d’accroître son avance sur ses poursuivants. Il a démarré la rencontre au petit trot, se montrant fébrile défensivement en l’absence de Christopher Jullien, dont l’impact physique et la sérénité qu’il diffuse ont manqué aux Dijonnais.

Poreuse sans être catastrophique, l’arrière-garde des Rouges a d’abord été perforée sur le côté droit, où Malfleury centrait fort devant le but pour Kouakou, qui manquait de peu sa reprise à bout portant après un bon retour de Bamba (22e). Comme un premier avertissement pour des Dijonnais volontaires en attaque, capables de quelques séquences fluides mais sans grande dangerosité.

Le second vint encore une fois des pieds de Malfleury, qui servait astucieusement Bergougnoux dans la surface. Sa passe en retrait pour Kouakou, seul face au but vide, fut heureusement trop appuyée et ne put être reprise (25e). Deux chaudes opportunités en peu de temps, qui trouvaient comme timide réponse une percée de Jérémie Bela dans la surface adverse à la 33e. Le numéro 10 fixait son défenseur, l’enrhumait d’une feinte de frappe avant de voir son tir dévié en corner (33e). La seule réelle opportunité en première mi-temps pour le leader.

L’expulsion de Gastien, tournant du match et révélateur d’une frustration

Johan Gastien était titulaire pour sa première saison avec le DFCO (photo : Nicolas Goisque).
Bêtement expulsé, Johan Gastien a sérieusement handicapé son équipe – (photo : Nicolas Goisque).

Agacé par le rythme haché du match et son manque d’allant offensif, Dijon revenait du vestiaire motivé mais avec des gestes d’humeur inhabituels, passes mal assurées et autres pertes de balle évitables. Comme une indication que les choses allaient tourner au vinaigre.
Déjà averti en première période, Johan Gastien taclait avec trop d’engagement son vis-à-vis et se voyait directement expulsé à la 50e minute. À dix contre onze face à une équipe dans l’ensemble peu créative, Dijon s’acheminait doucement vers un nul qui, au fond, n’était pas mal payé.

Seulement, le Tours FC est venu rafler la mise en fin de match : à la suite d’une action confuse dans la surface, le ballon parvenait finalement à Tandia, qui glissait avec malice son tir sous les jambes de Baptiste Reynet (82e) pour donner la victoire aux siens.

En difficulté à domicile, le TFC a toutefois conservé son goût pour quelques séries. Il en est maintenant à trois victoires et un nul sur ses quatre dernières confrontations face à Dijon. Les joueurs côte-d’oriens n’ont d’ailleurs plus gagné en Indre-et-Loire depuis mai 2011. Sorti de sa quiétude, Dijon devra renclancher la marche avant samedi 17 octobre contre Évian, à domicile (14h30), après une semaine d’un repos mérité.

Réactions :

Frédéric Sammaritano, au micro d’Eurosport : « Il fallait en faire beaucoup plus. Globalement, on a manqué d’intensité, d’aggressivité. On a l’habitude d’avoir le ballon et de prendre des initiatives, mais ce soir ça n’a pas marché. Il y a un énorme potentiel dans ce groupe. Là, on va voir la mentalité de chacun, s’il y a des mecs qui veulent y aller tous ensemble. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.