Charles Bongiovanni vainqueur en K1 au Japon

Le sociétaire du Tiger’s Den Charles Bongiovanni avait été sélectionné  en avril dernier pour participer à la grande finale du « K-1 World Grand Prix » dans la catégorie des -55 kg . Il avait malheureusement du déclarer forfait suite à une blessure. Il n’a pas cette fois laissé passé sa chance lors d’un nouveau gala japonnais  organisé le 23 septembre dernier par la  prestigieuse et mythique  firme japonaise K-1 qui est depuis sa création en 1993 le leader mondial du kick boxing. Des stars planétaires ont émergé de ce circuit dans lequel à peine une dizaine de Français ont pu combattre, dont le fameux poids lourd Jérôme Le Banner

 

Charles Bongiovanni et son coach Mohktar Roujoi © TD
Charles Bongiovanni et son coach Mohktar Rouji © TD

Le Tiger’s Den Dijon a  donc réussi son  pari de s’imposer au sein de la plus prestigieuse organisation de boxe pied poing au monde .Son combattant, le Dijonnais Charles Bongiovanni S’est s’imposé à Tokyo lors du gala organisé au mythique « Korakuen Stadium » face à l’Australien Danial « TNT » Williams par KO dès le 1er round !

Dans un cercle fermé

A noter que le sociétaire du Tiger’s Den Dijon est seulement le 11e français depuis la création du K-1 en 1993 à y participer ! Il est en compagnie de Jérôme Le Banner ou encore Cyril Abidi et Farid Khider un des rares français à s’y être imposé.Le Côte-d’Orien combattra à nouveau au Japon le 21 novembre pour y disputer le titre des -55kg face au champion en titre le Japonais Takeru L’élève de Mokhtar Rouji crée une énorme sensation grâce à une détermination à toute épreuve. Cette victoire lui ouvre les portes du titre suprême qu’il tentera de ravir au Japonais Takeru le 21 novembre prochain toujours à Tokyo dans le cadre du K-1 !

 

 

 

Charles et son prochain adversaire © TD
Charles et son prochain adversaire Takeru © TD

Le K1, c’est quoi ?

À l’origine Le K1 est un tournoi créé en 1992 au Japon par des promoteurs milliardaires. C’est devenu une discipline qui se situe entre la boxe thaïlandaise (qui remonte à des millénaires en Thaïlande) et le Kick Boxing qui autorise les coups de poing et pied. Au K1 sont autorisés coup de poing, de pied, de genou et saisie de courte durée, mais pas les coups de coude ou les longs corps à corps et projections qui sont réservés à la boxe thaïlandaise
Quelques mois après sa blessure l’ayant contraint à déclarer forfait pour le tournoi mondial, Charles Bongiovanni a magnifiquement réagi.Le Tiger’s Den Dijon franchi donc un nouveau pallier en s’installe définitivement dans la cour des plus grands.

 

 

l'affiche de la manifestation du 21 nov prochain
l’affiche de la manifestation du 21 nov prochain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.