Pontarlier toujours au dessus des gazelles

Ecrit par Nicolas Goisque Le 21 septembre 2015 à 15:04

Hier, les Gazelles démarraient leur saison, avec leur premier match contre les rivales de l’an dernier, les filles de Pontarlier-Besançon-Morteau. Ces dernières, qui attendaient les Dijonnaises de pied ferme, ont entamé le match en force, dans le camp du RFDB. Cette période, où les filles de Dijon ont défendu chaque centimètre gagné par les Franc-Comtoises, a vu malgré tout l’ouverture du score par Pontarlier, essai non transformé.

 

les gazelles et Marion Comoli s'inclinent à nouveau à Pontarlier © Nicolas GOISQUE/ archives

les gazelles et Marion Comoli s’inclinent à nouveau à Pontarlier © Nicolas GOISQUE/ archives

La suite de la première mi-temps fut beaucoup plus équilibrée, les dijonnaises évoluant plus régulièrement dans le camp adverse. Elles Concrétisent  ce revirement, en égalisant , essai non transformé, 5-5 à la pause.

 

Profondeur de banc fatal

Le banc dijonnais constitué de de 17 joueuses (seulement deux remplaçantes) ne pouvait rivaliser avec le  banc Franc-Comtois qui était au complet (22 joueuses). L’entraîneur de Pontarlier a finement utilisé cette faiblesse pour organiser différemment son équipe et son jeu. La deuxième mi-temps a donc été fatale aux Gazelles qui ont encaissé trois essais dont un, transformé. Vaillamment, elles se sont battues jusqu’à la dernière seconde, approchant à plusieurs reprises la ligne d’essai adverse, en vain. Le score final  atteint donc 22–5 pour Pontarlier.

 

Encourageant cependant

Cependant, les joueuses, le staff, les supporteurs qui étaient présents, tout le monde est reparti vers Dijon avec le sentiment qu’un groupe était né. Les filles sont soudées, volontaires, opiniâtres, acharnées et combatives, elles ont plaqué, couru, soutenu, et le résultat ne reflète pas les qualités de ce groupe.

l'ex capitaine des Gazelles, Elise Monniaud est en charge de la préparation physique ©Nicolas GOISQUE/archives

l’ex capitaine des Gazelles, Elise Monniaud est en charge de la préparation physique ©Nicolas GOISQUE/archives

Rappelons que l’effectif n’est pas au complet, certaines joueuses n’étant pas encore arrivées à Dijon, d’autres terminant leur rééducation et les nouvelles cherchant des automatismes qui ne tarderont pas à venir. Enfin, le physique des filles, préparées par l’ex Gazelle, Elise Monniaud (Rox) a tenu bon. Le kiné, Thomas Gardes, s’est félicité de l’absence de blessures qui surviennent souvent lorsque les joueuses ne sont pas assez préparées.

 

Derby à venir 

Tout ceci augure d’une suite de saison où les Gazelles vont, sans aucun doute, s’épanouir et nous montrer le meilleur d’elles-mêmes !Le Prochain match pour les dijonnaises aura lieu le 11 octobre contre Chalon sur Saône, derby explosif ! Mais comme Mulhouse, neuvième équipe de la poule, a déclaré forfait pour toute la saison, le calendrier sera peut-être remanié, je vous tiens au courant, le cas échéant.

Commentez cet article