Match amical : DFCO-AJA (1-1) : Dijon continue sa préparation

Pour son deuxième match de préparation, le DFCO affrontait son voisin auxerrois pour un premier derby bourguignon à Avallon. Après une première victoire 3-0 contre Tours, les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont concédé le match nul 1-1. Dijon continue sereinement sa préparation.

 

(Nicolas GOISQUE - photo archive)
(Nicolas GOISQUE – photo archive)

La préparation se poursuit pour le DFCO. Après une semaine de stage à Chambon-sur-Lignon et un premier match amical remporté face à Tours (3-0), les joueurs d’Olivier Dall’Oglio ont de nouveau conclu une semaine de travail par un match amical. Celui-ci n’était pas banal puisque les Dijonnais étaient opposés à leur rival auxerrois, qui disputait quant à lui son troisième de préparation. Dans ce derby bourguignon, ce sont les Côte-d’Oriens qui allument la première mèche par une frappe sèche de Jérémie Béla bien captée par Lembet. Les hommes de Jean-Luc Vannuchi ne répondent qu’à la demi-heure de jeu avec une tentative de Mfuyi que capte aisément Baptiste Reynet. Pour le reste de ce premier acte, pas grand chose à se mettre sous la dent. Le jeu se cantonne au milieu de terrain et les deux équipes parviennent parfaitement à se neutraliser. La chaleur a également un rôle dans cette première période. 

 

Plus de rythme

À la mi-temps, Olivier Dall’Oglio effectue un gros turn-over afin de donner du temps de jeu à tout le monde. En seconde période, les Dijonnais affichent un visage plus conquérant et séduisant. Désormais dominateurs dans le jeu, les coéquipiers de Romain Amalfitano mettent plus de rythme dans cette rencontre. Le milieu de terrain, composé de Marié, Lees-Melou et Belmonte, dicte le tempo de la rencontre. Mais cette domination dans le jeu ne se concrétise pas par des occasions nettes. Il faut attendre l’heure de jeu pour que les Dijonnais se montrent dangereux devant le but de Lembet. Pierre Lees-Melou frappe un coup franc au pied du poteau que le portier boxe en corner. Quelques minutes plus tard, les Côte-d’Oriens parviennent à trouver la faille. Souquet, bien servi dans la course par Tavares, centre fort devant le but, ça cafouille dans la surface et c’est finalement Rivière qui arrive à pousser le ballon dans le but (1-0, 65e).

 

Photo : Nicolas GOISQUE / archives
Photo : Nicolas GOISQUE / archives

« On a vu de bonnes choses »

Dijon continue d’avoir l’ascendant dans le jeu, mais n’arrive pas à concrétiser. En fin de match, les Dijonnais se font surprendre à la suite d’une perte de balle de Maury, Diarra sert Courtet dans la profondeur qui s’en va tromper Basilio (1-1, 88e). Au final, les deux équipes se neutralisent et se quittent bons amis. Prochain rendez-vous pour le DFCO, mercredi prochain à Bletterans contre Bourg-Péronnas. Après la rencontre, Olivier Dall’Oglio retenait avant tout le contenu et non le résultat : « Le score n’est pas important. Ce qui est intéressant, c’est la rotation de l’effectif. Des garçons commencent à avoir du temps de jeu. Au niveau du match, on se doutait qu’on manquerait de rythme. Dans les intentions et les déplacements, on a vu de bonnes choses. C’est dans la réalisation qu’on a péché, notamment sur la première période. Il y a également eu pas mal de changements tactiques. Nous avons pu essayer différentes associations », a-t-il confié sur le site internet du club.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.